1

Caraval | Stephanie Garber (Caraval #1)

caravalLecture V.O
Flatiron Books
18,85€ (Hardback)
407 pages
Remember, it’s only a game…

Scarlett Dragna has never left the tiny island where she and her sister, Tella, live with their powerful, and cruel, father. Now Scarlett’s father has arranged a marriage for her, and Scarlett thinks her dreams of seeing Caraval—the faraway, once-a-year performance where the audience participates in the show—are over.

But this year, Scarlett’s long-dreamt-of invitation finally arrives. With the help of a mysterious sailor, Tella whisks Scarlett away to the show. Only, as soon as they arrive, Tella is kidnapped by Caraval’s mastermind organizer, Legend. It turns out that this season’s Caraval revolves around Tella, and whoever finds her first is the winner.

Scarlett has been told that everything that happens during Caraval is only an elaborate performance. Nevertheless she becomes enmeshed in a game of love, heartbreak, and magic. And whether Caraval is real or not, Scarlett must find Tella before the five nights of the game are over or a dangerous domino effect of consequences will be set off, and her beloved sister will disappear forever.

Welcome, welcome to Caraval…

Mon avis:
J’ai lu Caraval sous le cadre du club de lecture French Reader que j’anime. Étant le livre sélectionné pour cette nouvelle session de lecture commune, je me suis lancé même si le roman ne me tentait pas trop.

L’univers qu’a créé l’auteur est intéressant et il le devient encore plus quand on rentre dans Caraval. La magie qui entoure ces lieux est fascinante, à la fin du livre on comprend la nature de celle-ci ce qui nous donne encore envie d’en connaitre plus et d’explorer les limites de cette magie. J’avoue que je pensais que l’univers aurait l’aspect d’un cirque ambulant, puisque ce livre a de nombreuses fois était comparé à « The Night Circus » d’Érin Morgenstern. Finalement cela n’a pas du tout été le cas.

Le personnage de Scarlett n’est pas l’héroïne du type Katniss 2.0. Finalement ce n’était pas plus mal, cela sort des sentiers battus, notre protagoniste ne lâche pas l’affaire et se bat malgré les difficultés. Cependant, elle m’a quelquefois cassé les pieds ainsi que sa soeur. À certains moments, elles étaient justes insupportables, de ce fait je ne me suis pas attaché à ses personnages. La relation fraternelle qui les unit est un aspect important dans le livre, pourtant je suis resté de marbre devant cela. En réalité, aucun des personnages de l’histoire n’était mémorable, leurs sorts m’importaient peu. L’auteur n’a pas réussi à nous envoûter et à nous immergé complètement dans son histoire. 

En conclusion, j’ai passé un bon moment de lecture et je pense continuer l’histoire car la fin était sympathique, et nous donnait une entrevue du prochain tome, qui sévère intéressant.

“Every person has the power to change their fate if they are brave enough to fight for what they desire more than anything.”

Ma note: 3,5/5