3

Carry On | Rainbow Rowell

carry onLecture V.O
St. Martin’s Griffin
15,81€ (Hardback)
522 pages
Simon Snow is the worst chosen one who’s ever been chosen

That’s what his roommate, Baz, says. And Baz might be evil and a vampire and a complete git, but he’s probably right.

Half the time Simon can’t even make his wand work, and the other half, he sets something on fire. His mentor’s avoiding him, his girlfriend broke up with him, and there’s a magic-eating monster running around wearing Simon’s face. Baz would be having a field day with all this, if he were here – it’s their last year at Watford School of Magicks, and Simon’s infuriating nemesis didn’t even bother to show up.

Carry On is a love letter to love stories and the power of words – to every ‘chosen one’ who ever had more on their mind than saving the world… 

Mon avis:
Étant donné que Rainbow Rowell est présente au salon du livre de paris, je me devais de sortir un de ces livres de ma PAL. Cela fait déjà quelques années que j’hésite à commencer les ouvrages de cet auteur. Au vu de ma réticence, il était préférable de commencer par de la Fantasy, c’est pour cette raison que j’ai lu Carry On. Et oh mon Dieu je ne le regrette pas, j’ai adoré ce livre.

Rainbow Rowell étant connue pour ces romans contemporains, il était évident que ce livre ne contiendrait pas un univers hyper développé, et détaillé. Donc ce n’était pas un élément du livre qui m’a dérangée durant ma lecture. Cependant j’ai globalement apprécié l’univers magique qui ressemble énormément à Poudlard. L’auteur l’avait annoncé, ce livre était inspiré d’Harry Potter, et je trouve qu’elle a fait un excellent travail. Elle a réussi à transmettre cette l’ambiance à travers ce livre.

Pour ce qui en est des personnages, tenez-vous bien je risque de leur faire un éloge. Je trouve que tous les personnages de ce livre sont merveilleusement bien construits. L’auteur a fait un boulot formidable. J’ai adoré Simon et Baz ainsi que l’évolution de leurs relations. Je me tenais au bord du livre durant toute ma lecture, ce bouquin est un page tuner qui s’est fini en une journée à mon grand désespoir. 

J’aurais beaucoup de mal à vous dire comment l’auteur m’a transportée dans son histoire et comment je me suis tant attachée aux personnages qui m’ont semblé si réels, je n’en ai moi-même pas la moindre idée. Cela c’est fait si naturellement, je ne m’en suis même pas rendu compte. Ce livre m’a semblé parfait, même si habituellement j’aurais beaucoup à redire sur la pauvre construction de l’univers, en réalité cela ne m’a même pas dérangée.

J’aimerais vous écrire des pages et des pages pour vous parler de la relation si merveilleuse qui existe entre Baz et Simon. Mais puisque je ne le peux pas, je vous l’assure c’est un des couples les plus simples qui m’ont était donné de lire. L’auteur nous fait ressentir cette alchimie entre ces deux personnages d’une manière si simple mais franche et intense. 

En conclusion, je ne puis vous conseiller que de dévorer ce livre et je n’ai qu’un grand regret c’est de ne pas avoir savouré l’histoire. Bon en réalité j’en ai un deuxième, je regrette grandement qu’il n’y ait pas une suite. Je vais de ce pas acheter Fangirl du même auteur.

“A vampire who’s afraid of the dark, for Crowley’s sake.”

Ma note: 5/5 Coup de gif coeur