2

La Série Sabina Kane | Jaye Wells (#1-5)

Lecture V.O.
Orbit

In a world where being of mixed-blood is a major liability, Sabina Kane has the only profession fit for an outcast: assassin. But, her latest mission threatens the fragile peace between the vampire and mage races and Sabina must scramble to figure out which side she’s on. She’s never brought her work home with her—until now. 

This time, it’s personal.

Mon avis:

En attendant avec grande impatience la sortie de Rebecca Kean tome 6 que j’attends depuis 3 ans et qui est sortie en avant-première au salon du livre. Il me fallait quelque chose sous la dent pour les peu de jours qu’ils restaient. Comme à mon habitude, je traînai sur Goodreads dans la section Bit-Lit jusqu’au moment où je suis tombé sur ce livre. (Il est clair les couvertures sont horribles)

Le gros point positif dans ce roman est que l’on est directement immergé dans l’histoire et dans l’action. L’auteur ne tergiverse pas à introduire l’univers, on le découvre peu à peu par le biais des missions de Sabina. Ce qui donne un bon rythme au roman. Pour autant, on ne se sent pas perdu, les descriptions et les explications de l’auteur sont simples et claires. Et même parfois, un peu trop simple, cela s’avère vrai en particulier dans les tomes suivants. J’aurais préféré plus de recherche et que l’auteur nous en mette pleins les yeux avec des événements totalement inattendus. À vrai dire, le tome 5 a sauvé la mise. Ce dernier tome à surpasser toute la série, j’ai passé un excellent moment durant ma lecture et il ne ressemble en rien au tome précédent. 

J’ai énormément apprécié le premier tome, car on découvre en même temps que la protagoniste les événements qui lui ont été cachés et qui ont une importance capitale. Mais dans la suite des tomes, notre excitation redescend et peu d’éléments nous tiennent en haleine. De ce fait, je me suis quelque peu ennuyée. L’intrigue traine parfois en longueur. L’histoire d’amour entre Sabina et un individu mystérieux mais sacrements sexy est très sympa à suivre, cela nous permet de tracer l’évolution du protagoniste au fur et à mesure du livre. L’humour manquait d’un petit quelque chose, le sarcasme de Sabina n’était pas à la hauteur. J’avoue avoir énormément comparé ce personnage à celui de Rebecca Kean dans la série du même nom. De ce fait j’ai eu mal à rire autant que dans Rebecca Kean et à autant apprécier ce livre.

En conclusion, j’ai en globalité apprécié cette série, mais face à un mastodonte comme Rebecca Kean de Cassandra O’Donnell, il n’était pas de taille. Bien entendu, je vous conseille cette série et notamment pour son dernier tome.

“I walked to the door where Clovis waited. When I looked up, he was staring at Adam. A quick glance backward confirmed Adam was returning his stare. Freaking males, I thought, they couldn’t be more obvious about their territorial dispute if they’d both peed on me.”

Ma note: 3,5/5