0

The Graces | Laure Eve (The Grace #1)

31690446Lecture V.F
Hachette Romans
18€
408 pages
Comme tout le monde, River Page est fascinée par les Grace, frère et sœurs. Comme tout le monde, elle est persuadée qu’ils ont la magie dans le sang. Et, comme tout le monde, elle brûle d’envie de devenir leur amie.

Elle se rapproche de Summer, la benjamine, et tombe sous le charme du ravissant Fenrin, l’aîné. Mais, au grand désespoir de River, la magie ne résout pas tout les problèmes…

Mon avis:
Ce livre m’a énormément intrigué, de plus sa couverture fait rêver tellement elle est belle. Le thème de la magie et de la malédiction est parfait pour Halloween, autant vous dire qu’au moment où je l’ai reçu je l’ai aussitôt dévoré. Mais ma lecture n’a pas été aussi extraordinaire que me promettait le livre.

Cette histoire est très mais vraiment très bizarre. L’ambiance générale n’est pas à faire trembler les plus vaillants d’entre nous mais il y a un petit quelque chose qui nous installe intensément dans ce monde fantastique. J’ai été tout de suite captivé par ces étrangetés. 

Notre héroïne ne rentre pas dans les standards habituels, et présente des qualités ou plutôt des défauts d’obsession. J’ai très mal vécu ces passages, où notre protagoniste s’est décidée qu’elle devait coûte que coûte se procure Fenrin (le beau gosse de l’histoire). Outre ces passages, son attitude manipulatrice m’a beaucoup plus. Et on comprend à la fin les raisons de son comportement. J’ai envie de vous laisser découvrir par vous-même le phénomène et de vous en raconter le moins possible sur les personnages. À mon avis, il vaudrait mieux rentrer dans le livre avec le moins d’informations.

L’autre petit bémol était que le début ressemblait énormément à Twilight. On avait la famille super-bizarre qui se faisait remarquer dans le lycée ainsi que la petite nouvelle qui arrivait dans cette ville située dans un petit patelin perdu dans la campagne. Mais la ressemblance s’arrête là.

En conclusion, comme je le disais l’histoire est bizarre au possible. J’ai très envie de découvrir la suite principalement due à la fin. J’espère néanmoins que le prochain tome sera plus fort en action.

« Tout le monde au lycée les traitait de sorciers. Et moi, j’avais envie d’y croire. »

Ma note: 3/5

Je remercie chaleureusement Hachette Romans pour cet envoi.

Logo_Hachette_Livre

0

The Indigo Spell | Richelle Mead (Bloodlines #3)

bloodlines,-tome-3-2248862

Lecture V.O.
Razorbill
10,74€ (Paperback)
401 pages
In the aftermath of a forbidden moment that rocked Sydney to her core, she finds herself struggling to draw the line between her Alchemist teachings and what her heart is urging her to do. Then she meets alluring, rebellious Marcus Finch a former Alchemist who escaped against all odds, and is now on the run. Marcus wants to teach Sydney the secrets he claims the Alchemists are hiding from her. But as he pushes her to rebel against the people who raised her, Sydney finds that breaking free is harder than she thought. There is an old and mysterious magic rooted deeply within her. And as she searches for an evil magic user targeting powerful young witches, she realizes that her only hope is to embrace her magical blood or else she might be next.
.
Mon avis:

Sydney n’a plus autant de préjugé qu’au début, elle accepte sa part magique. Et par la suite suivre un entraînement avec Mme Terwilliger. Sydney devient de plus en plus puissante, c’est très réjouissant puisque j’attendais cela depuis le début de la série. On rencontre de nouveaux personnages. Et ce tome est rythmé par de nombreuses découvertes. Je ne voudrais pas vous spolier, mais je vous annonce simplement qu’un ex-alchimiste apparaît et va engendrer beaucoup de conséquences. L’histoire est divisée en deux grandes « quêtes ». L’une de c’est quête est centrée sur la magie et l’autre sur la découverte de la vérité sur les alchimistes.

Mme Terwilliger m’avait un peu exaspérée dans les derniers tomes, mais ici pas du tout ! Elle est toujours aussi exigeante envers Sydney, mais elle apporte un plus à l’histoire. Enfin bref… Venons au plus intéressant. La relation entre Sydney et Adrian. Elle a beaucoup évolué même si Sydney est un peu (beaucoup trop) naïve. On a attendu tout de même 3 tomes pour qu’elle se lance et encore cela ne se passe qu’à la fin du tome 3. Depuis le tome 2, on a d’Adrian une très belle image, cela n’a pas du tout changé. Adrian est toujours aussi « magnifique », « adorable » et« attentionné », etc. (Vous avez saisi)

Pour finir, j’ai adoré ce roman, j’ai hâte de lire le tome 4. Le style de Richelle Mead est très agréable à lire. Elle me surprend dans chacun de ses tomes, et on peut dire que dans ce tome, elle m’a étonnée. Cette fin, je n’y croyais pas, je voyais venir de loin cette relation entre Adrian et Sydney (un peu comme tout le monde hein), mais un autre événement est survenu dans les dernières pages du livre. Et je peux vous dire que vous ne vous y attendre pas (mais alors pas du tout, du tout, du tout, …).

« I know you love me too »

Ma note: 5/5

3

Les Fiancés de L’hiver | Christelle Dabos (La Passe-Miroir #1)

la-passe-miroir---livre-1---les-fiances-de-l-hiver-282811-2

Lecture V.F.
Gallimard Jeunesse
18€
517 pages
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers: elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.
 
Mon avis:

Je dois vous avouer que ce livre ne me tentait pas du tout. Mais j’ai eu bien tort, car après avoir lu et entendue de très bonnes critiques, je me suis lancée. Et j’ai découvert un monde à la fois magnifique et rempli de magie (ou plutôt d’illusions). J’ai rencontré des personnages lunatiques avec des caractères enfantins et amusants. Sous cette couverture de jeune fille solitaire se cache plus de courage qu’on ne peut le penser. Ophélie m’a éblouie par sa franchise, elle garde toujours la tête haute même dans les situations les plus compliquées. On la voit évoluée au fil de l’histoire et c’est ce que j’ai particulièrement adoré. En ce qui concerne Thorn, je ne m’attendais pas du tout à ça, mais je ne vous en dis pas plus, je vous laisse la surprise.

J’ai grandement apprécié ce roman malgré le manque d’action que pourrait lui reprocher certain. Pour ma part, cela ne m’a pas du tout dérangée, au contraire, je suis très heureuse de mettre lancée sur cette nouvelle lecture. Christelle Dabos m’a conquise, je n’ai jamais connu un style aussi bien maîtrisé. Bien que j’aie eu peur qu’elle ne se concentre que sur Ophélie et délaisse les personnages secondaires, mais pas du tout elle a soigné chacun de ces personnages. Christelle Dabos a su maîtriser cet univers et nous faire voyager, elle prend le temps d’avancer l’intrique sans se précipiter.

Et cette fin… !!! J’attendais tellement cette partie de l’histoire où elle révélerait sa véritable identité, mais découvrir que cela ne se passe qu’a la suite, dans le tome 2. J’ai cru mourir ! Enfin bref… Vous avez compris, je ne puis que vous recommander ce roman, c’est un véritable coup de cœur.

« De Thorn elle s’était attendue à tout. Brutalité. Mépris. Indifférence.
Il n’avait pas le droit de tomber amoureux d’elle. »

Ma note: 5/5