0

The Struggle | Jennifer L.Armentrout (Titan #3)

33009552Lecture V.O.
Hodder & Stoughton
9,73€ (Paperback)
400 pages

A bloody path has been chosen… 

The war against the Titans continues, and they remain determined to wreak havoc on the world, but Seth has become something all gods fear. Now the most dangerous, most absolute power no longer resides in those who have been freed from their tombs. 

The Great War fought by the few is coming… 

All may doubt and fear what Seth has become. All except the one woman who might be his final chance at redemption. Josie will do anything to prove that Seth is on their side, but fate has a nasty way of changing lives, of changing people. 

In the end, the sun will fall… 

The only way they can save the future and save themselves is by facing the unknown together. It will take more than trust and faith. It will take love and the kind of strength not easily broken. No matter what, their lives will never be the same. 

For what the gods have feared has come to pass. The end of the old is here and the beginning of the new has been ushered in…

Mon avis:

J’étais assez réticente à commencer ce livre puisque le deuxième tome de cette série m’avait énormément déçu. Finalement je lui ai donné une chance de se rattraper et j’ai passé un assez bon moment mais il est clair que le coup de coeur n’a pas été atteint 

Il est compliqué de parler de l’univers du livre au troisième tome puisqu’il n’a pas changé depuis le premier (la chronique est sur le blog, cliquez ici). Mais si vous avez la flemme d’aller voir, je peux vous dire qu’il n’y a rien d‘extraordinaire sur l’univers étant donné que ce livre est du fantastique donc l’univers est notre monde actuel.

Les personnages ont évolué, on quitte le tome 2 avec Seth qui s’enfuit pour protéger Josie. Mais très vite tout se met en ordre dans le cerveau compliquer de Seth, on se retrouve avec notre protagoniste qui a gagné en maturité et qui est plus posé. Mais Seth resta toujours le même avec ses sous-entendus sexuels et ces blagues salaces. Josie reste fidèle à elle-même, elle se rebelle un peu dans ce tome mais rien de nouveau n’a été apporté au personnage. Même si elle va affronter de nombreuses difficultés qui auraient pu la changer à jamais.

En conclusion, ce tome a été sympa à lire et la fin m’a énormément rendu heureuse. Je n’ai plus qu’une hâte me procurer le prochain tome.

“I’m not leaving you We’re in this together, Josie … If there is anything in this world, there is us.”

Ma note: 3,5/5

0

Mini chroniques | Jennifer L.Armentrout

The Return (Titan #1)

23699305Lecture V.O.
Hodder & Stoughton
10,73€
368 pages

The Fates are cackling their bony asses off…

It’s been a year since Seth made the deal with the gods that pledged his life to them. And so far, the jobs they’ve given him have been violent and bloody–which is kind of all right with him. But now Apollo has something else in mind for Seth. He’s got to play protector while keeping his hands and fingers off, and for someone who really has a problem with restraint, this new assignment might be the most challenging yet.

Josie has no idea what this crazy hot guy’s deal might be, but it’s a good bet that his arrival means the new life she started after leaving home is about to be thrown into an Olympian-sized blender turned up to puree. Either Josie is going insane or a nightmare straight out of ancient myth is gunning for her.

But it might be the unlikely attraction simmering between her and the golden-eyed, secret-keeping Seth that may prove to be the most dangerous thing of all.

Because history has once again been flipped to repeat.

Mon avis:

The Return est le spin-off de la série « The Covenant » que je n’ai jamais lu. Donc je peux vous le confirmer ce livre peut se lire indépendamment des autres. L’auteur met bien en place l’histoire et rappelle toute la mythologie qu’il y a derrière. Personnellement, je n’ai eu aucune difficulté de compréhension.

Cependant cette série est classée New Adult contrairement à The Covenant. Donc il est évident que les scènes sont plus…heu…chaudes! Cela ne m’a pas dérangée, mais il est vrai que pour une grande lectrice de New Adult certains passages m’ont paru très clichés. Bien entendue cela n’enlève en rien le plaisir de lire du « Jennifer L.Armentrout ». C’est juste un peu lassant par moments, néanmoins ceci est vite rattrapé par l’attachement que l’ont à envers les personnages.

Le point de vue de « Seth » et « Josie » s’alterne au fil du roman. Josie est le genre de personnage doux comme un agneau avec un caractère en béton. Et malgré tous les ennuis qu’ils lui arrivent elle reste épatante. Seth est un merveilleux connard. Il est déchiré par son passé et n’attend rien de la vie. Mais mon dieu qu’il est badass…

En conclusion, malgré les quelques lenteurs, j’ai passé un excellent moment en compagnie de nos protagonistes. Et au vu de cette fin ce petit problème ne devrait plus subsister.

« You’re… you’re just my salvation. »

Ma note: 4/5Archivo base

Wicked (Wicked #1)

23356038Lecture V.O.
Auto Éditée
11,59€
382 pages

Things are about to get Wicked in New Orleans.

Twenty-two year old Ivy Morgan isn’t your average college student. She, and others like her, know humans aren’t the only thing trolling the French Quarter for fun… and for food. Her duty to the Order is her life. After all, four years ago, she lost everything at the hands of the creatures she’d sworn to hunt, tearing her world and her heart apart.

Ren Owens is the last person Ivy expected to enter her rigidly controlled life. He’s six feet and three inches of temptation and swoon-inducing charm. With forest-green eyes and a smile that’s surely left a stream of broken hearts in its wake, he has an uncanny, almost unnatural ability to make her yearn for everything he has to offer. But letting him in is as dangerous as hunting the cold-blooded killers stalking the streets. Losing the boy she loved once before had nearly destroyed her, but the sparking tension that grows between them becomes impossible for Ivy to deny. Deep down, she wants… she needs more than what her duty demands of her, what her past has shaped for her.

But as Ivy grows closer to Ren, she realizes she’s not the only one carrying secrets that could shatter the frail bond between them. There’s something he’s not telling her, and one thing is for certain. She’s no longer sure what is more dangerous to her—the ancient beings threatening to take over the town or the man demanding to lay claim to her heart and her soul.

Mon avis:

Avec cette nouvelle série, JLA revient avec une histoire sur les faes. J’avoue, cela m’a fait un peu peur au début étant énormément réticence à tout ce qui se rapproche de prés ou de loin aux faes. On est dans un style New Adult. Et personnellement NA+Feas, c’est du jamais lue.

Ivy est très touchante, on s’attache facilement à ce personnage et on s’extasie tous comme elle devant Ren. On a aussi envie de lui donner des claques quand elle fait des trucs stupides, mais ça va on y survie. Je veux dire qu’elle n’en devient pas agençante, et que l’on s’identifie facilement à elle. Ren, si je les bien compris est « hot » comme aime le répéter plusieurs fois l’auteur. Il est aussi trop choupinet. Je l’adore!

La première partie de l’histoire n’a pas grand intérêt au niveau de l’intrigue, elle sert plus à développer le côté personnel des personnages, à en connaitre plus sur eux, à faire évoluer une relation,etc. La deuxième partie est bien plus intéressante, et on sent que l’élément déclencheur de l’histoire arrive enfin et qui par la même occasion est les dernières pages du livre. Mais le roman reste tout de même intéressant, il sert principalement à poser les bonnes bases pour le prochain tome.

L’intrigue bien que parfaitement construite, n’a pas été surprenante. J’avais à peu près compris la grande révélation, c’est bien dommage. J’ai tout de même passé un très bon moment.

En conclusion, bien ma chronique semble accorder que peu d’intérêt à ce premier tome, je vous l’assure j’ai passé un merveilleux moment et je vous le recommande.

“You really are Merida. Who in the hell is Merida?”

Ma note: 4/5