0

Another Story of Bad Boys | Mathilde Aloha (Another Story of Bad Boys #1)

anotherLecture V.F
Hachette Romans
18€
600 pages
Liliana Wilson ne pensait pas qu’en intégrant la célèbre université de Los Angeles pour étudier le journalisme, sa vie allait autant changer.

L’absence de sa meilleure amie Rosie, plongée dans un coma dont elle ne se réveillera peut-être jamais, la faisait bien trop souffrir. Accablée par le chagrin et une forte culpabilité, elle avait décidé de prendre des distances avec son passé. Mais c’était sans compter sur le retour du dangereux Jace…
Elle voyait son avenir déjà tout tracé : obtenir d’ici quelques années son diplôme, puis parcourir le monde. Mais sa rencontre avec ses nouveaux colocataires, Evan et Cameron, vient bouleverser ses plans. Si le premier est le frère protecteur qu’elle n’a jamais eu, le second, non seulement méfiant et froid, se montre particulièrement infect à son égard.

Lorsqu’elle découvre que ces deux-là, pourtant amis, rentrent régulièrement couverts de bleus et de blessures, elle s’interroge : jalousies masculines ? Sombre histoire de bad boys ? Que faire alors que la jeune femme se sent irrémédiablement attirée par l’un des deux, elle qui s’était pourtant jurée de faire passer son cœur bien après ses études ? Entre l’amour interdit qu’elle ressent et son passé qui la rattrape, Liliana en aura-t-elle jamais fini avec les drames de la vie ?

Mon avis:
Ce gros pavé de 600 pages m’a légèrement effrayé à sa réception, je ne pensais pas qu’il était aussi dense. De plus, je commençais sérieusement à regretter de l’avoir demandé en SP, j’avais tout simplement peur de me replonger dans un deuxième After après la catastrophe qu’a été ce livre. Autant vous dire que je m’attendais au pire, et grosse surprise, j’ai passé un assez bon moment de lecture. On n’a pas atteint l’orgasme littéraire, mais en globalité c’était sympa. 

Je savais déjà que ce livre était originellement issu de la plate forme Wattpad, donc je m’attendais au cliché du type. Si on passe au-dessus de ce genre de détail on peut réellement apprécier sa lecture. Le livre se lit rapidement dû à la grosse quantité de dialogue et le peu de description. Même si le résumer peut vous faire grincer des dents, ne vous inquiétez pas ce n’est pas aussi horrible que cela puisse le paraître. J’avoue, il y a un triangle amoureux mais pas entre les 3 colocataires. 

Comme dans After, il y a beaucoup de drame, de je t’aime/ je ne t’aime plus, mais le personnage masculin n’est pas aussi vicieux que Hardin. Les protagonistes sont assez sympa mais pas mémorables.

En conclusion, ce livre est un After en moins condensé et moins chiant. Moi qui m’attendais au pire j’ai été agréablement surpris, je lirais donc le deuxième tome.

« Est-il bipolaire ou extrêmement lunatique ? Je ne vois pas d’autre explication possible pour justifier ses changements soudains de comportement. Ça me dépasse totalement »

Ma note: 3/5

Je remercie chaleureusement Hachette Romans pour cet envoi.

Logo_Hachette_Livre

0

Mille baisers pour un garçon | Tillie Cole

millesLecture V.F
Hachette Romans
16,90€
274 pages
Un baiser dure un instant.
Mille baisers durent une éternité. 

Poppy et Rune sont amoureux depuis l’enfance. 
Ils pensaient que rien ni personne ne pourrait jamais les séparer. 
Jusqu’au jour où Rune est parti deux ans dans sa Norvège natale…

Pourquoi Poppy cesse-t-elle alors de répondre aux appels de Rune ?
Pourquoi avoir coupé les points, sans raison, sans explication ?

Rune a le sentiment qu’on lui a arraché le coeur. Poppy, elle, a le cœur brisé par un secret bien trop lourd. 

La vie leur laissera-t-elle le temps de se retrouver et de s’aimer ?

Mon avis:
J’ai vu ce livre partout dans la blogosphère, tout le monde l’a adoré. Mais la quatrième de couverture ne m’a pas attiré, il m’a fallu du temps pour enfin sortir ce livre de ma P.A.L et autant vous dire que je ne le regrette pas. Comme prévu ce livre est un presque coup de coeur. 

L’amitié qui existe entre les deux protagonistes est très touchante, j’ai adoré la voir évoluée. Le fait de les suivre pendant leur enfant crée une sorte de lien avec eux, et on se sent entièrement impliqué dans leur vie. On attend le tournant de l’histoire avec une petite appréhension. Et lorsque la révélation est enfin là, on n’a qu’une envie étriper l’auteur.

J’ai eu l’impression que l’on me déchirait le coeur, j’avoue les larmichettes sont tombés et j’espère qu’elle tomberont aussi pour vous. Ce livre est poignant, on ne s’attend pas à débarquer dans ce chaos quand on lit le résumé. J’ai adoré les personnages principaux, les sujets abordés, l’évolutions des personnages. J’ai presque tout adoré mais le coup de coeur n’est pas arrivé car a mon avis le livre aurait mérité quelque chapitre de plus. 

En conclusion, je n’ai qu’un conseille lisez ce livre impérativement. C’est bon de pleurer de temps en temps.

«La vie est belle, Rune ! J’aimerais que tout le monde s’en rende compte. Pourquoi faut-il frôler la mort pour en prendre conscience ? Pourquoi attendons-nous de manquer de temps pour accomplir nos rêves ? Pourquoi ne regarde-t-on pas celui qu’on aime comme si c’était la dernière fois qu’on le voyait ? Si c’était le cas, notre vie serait tellement plus belle, tellement plus intense !»

Ma note: 4,75/5

Je remercie chaleureusement Hachette Romans pour cet envoi.

Logo_Hachette_Livre

0

Ne m’appelez pas Blanche-Neige | Gally Lauteur

blanche neige

Lecture V.F
Hachette Romans
16,90€
342 pages
Entrez dans la sombre forêt parisienne et revivez la féerie 2.0 d’une princesse qui ne s’en laisse pas conter. Oserez-vous croquer cette pomme ?

Qui a dit que la vie était un conte de fées ? Lorsqu’on est trahie par sa meilleure amie, difficile d’y croire. Sous le choc, Blanche, 18 ans, préfère s’enfuir dans la nuit parisienne, entraînée par de mystérieux fêtards rencontrés sur le réseaux social le plus populaire du moment. Si la magie devient virale, une princesse peut-elle s’en sortir avec pour seules armes : sa répartie et son téléphone ? Oserez-vous croquer cette pomme d’amour et découvrir le coeur des princes de votre entourage ?

Mon avis:
Ayant reçu un magnifique petit colis de la part d’hachette que je remercie, contenant le livre ainsi que d’autres petits goodies, autant vous dire que cette merveilleuse surprise m’a donné envie de lire ce livre. De plus, vous l’aurez sûrement deviner par l’image et le titre, ce livre est une réécriture de conte de Blanche neige.

Je me suis lancée dans cette lecture sans connaître le résumé, et j’en ressorts assez déçus de l’histoire que j’ai trouvée simple et légèrement tirée par les cheveux. L’univers est idéalisé, j’ai eu la réelle impression de lire une fan fiction, c’est-à-dire un roman écrit par un auteur amateur. Les clichés de la fan fiction sont présents, les personnages ne sont pas recherchés. Il n’y a aucune profondeur au niveau des protagonistes et de l’histoire dans sa globalité.

Certains sujets abordés sont intéressants et auraient mérité un approfondissement, on a l’impression que l’auteur a survolé son histoire et qu’elle n’a pas tiré profit de nombreux aspects qui pour m’à part m’ont semblé essentiels. La romance qui est le point central du roman s’en est sortie de justesse.

En conclusion, ce livre en lui-même est un magnifique objet-livre mais le contenu n’est malheureusement pas à la hauteur. Cependant, même si certains sujets n’ont été qu’effleurées par l’auteur, ils sont tout de même présent et c’est la raison pour laquelle je donne à ce livre tout juste la moyenne.

« Je ne crois pas que l’amour se maintienne juste en faisant des efforts. Les amoureux qui accrochent ces cadenas jettent ensuite la clé dans la Seine, ça me fait bien rire : ce n’est pas parce que tu enfermes ton amour à double tour qu’il va rester intact. Parfois les sentiments changent, parfois ils sont incompréhensibles, parfois ils sont méprisables ou non souhaitables.. »

Ma note: 2,5/5

Je remercie chaleureusement Hachette Romans pour cet envoi.

Logo_Hachette_Livre

0

The Graces | Laure Eve (The Grace #1)

31690446Lecture V.F
Hachette Romans
18€
408 pages
Comme tout le monde, River Page est fascinée par les Grace, frère et sœurs. Comme tout le monde, elle est persuadée qu’ils ont la magie dans le sang. Et, comme tout le monde, elle brûle d’envie de devenir leur amie.

Elle se rapproche de Summer, la benjamine, et tombe sous le charme du ravissant Fenrin, l’aîné. Mais, au grand désespoir de River, la magie ne résout pas tout les problèmes…

Mon avis:
Ce livre m’a énormément intrigué, de plus sa couverture fait rêver tellement elle est belle. Le thème de la magie et de la malédiction est parfait pour Halloween, autant vous dire qu’au moment où je l’ai reçu je l’ai aussitôt dévoré. Mais ma lecture n’a pas été aussi extraordinaire que me promettait le livre.

Cette histoire est très mais vraiment très bizarre. L’ambiance générale n’est pas à faire trembler les plus vaillants d’entre nous mais il y a un petit quelque chose qui nous installe intensément dans ce monde fantastique. J’ai été tout de suite captivé par ces étrangetés. 

Notre héroïne ne rentre pas dans les standards habituels, et présente des qualités ou plutôt des défauts d’obsession. J’ai très mal vécu ces passages, où notre protagoniste s’est décidée qu’elle devait coûte que coûte se procure Fenrin (le beau gosse de l’histoire). Outre ces passages, son attitude manipulatrice m’a beaucoup plus. Et on comprend à la fin les raisons de son comportement. J’ai envie de vous laisser découvrir par vous-même le phénomène et de vous en raconter le moins possible sur les personnages. À mon avis, il vaudrait mieux rentrer dans le livre avec le moins d’informations.

L’autre petit bémol était que le début ressemblait énormément à Twilight. On avait la famille super-bizarre qui se faisait remarquer dans le lycée ainsi que la petite nouvelle qui arrivait dans cette ville située dans un petit patelin perdu dans la campagne. Mais la ressemblance s’arrête là.

En conclusion, comme je le disais l’histoire est bizarre au possible. J’ai très envie de découvrir la suite principalement due à la fin. J’espère néanmoins que le prochain tome sera plus fort en action.

« Tout le monde au lycée les traitait de sorciers. Et moi, j’avais envie d’y croire. »

Ma note: 3/5

Je remercie chaleureusement Hachette Romans pour cet envoi.

Logo_Hachette_Livre

8

Morning Star | Pierce Brown (Red Rising #3)

logo_312846-242x384Lecture V.F
Hachette Romans
18€
552 pages
« JE SUIS LE FAUCHEUR.
JE CONNAIS LA DOULEUR. JE CONNAIS LES TÉNÈBRES.
CE N’EST QUE LE DÉBUT. »

Darrow aurait voulu vivre en paix.
Ses ennemis l’ont jeté dans la guerre.
Darrow s’est élevé parmi les puissants
qui dirigent la Société
pour mieux préparer sa révolution.

À présent,
la fin du règne tyrannique des Ors a enfin sonné.

Malgré les doutes qui l’assaillent,
malgré les anciens amis qu’il va devoir affronter
aux quatre coins du Système solaire,
Darrow est plus que jamais déterminé à briser les chaînes…

Mon avis:
Voilà quelques jours que je viens de finir cette merveille et j’ai énormément de mal à m’en remettre. Cette série est l’une des plus belles qui m’a été donnée de lire dans ma vie de lectrice. Et ce troisième tome a largement dépassé mes attentes, à un tel point qu’il m’est impossible de ne pas y penser constamment.

L’auteur a donc clôturé cette première trilogie par ce tome qui a été personnellement le livre le plus attendu de l’année. Et ce dernier roman a sans mal surpassé toute la série. J’ai été sincèrement chamboulé, et ce ne serait-ce qu’avec le chapitre un où j’ai littéralement fondu en larmes. Dès les pages premières l’auteur ne traîne pas, nous sommes au coeur de l’action. Il frappe fort et les émotions sont au rendez-vous. 

Les personnages changent et évoluent constamment. C’est ce qui rend le livre si surprenant et imprévisible. Darrow va devoir prendre les décisions les plus complexes et les plus difficiles de sa vie. C’est la dernière ligne droite, les imprévues et les complications s’enchainent. Ce livre est régi par la trahison, le mensonge, l’ambition, le doute. Chaque camp veut protéger leurs semblables, se battre pour leur survie et conserver ou détruire ce système inégalitaire. Cette histoire est d’un réalisme incroyable, je n’aurais aucun mal à le retrouver dans un livre d’histoire. Ce livre nous remet en question, on se demande si ces sacrifices étaient vraiment nécessaires. Si cette rébellion méritée t-elle autant de morts car j’ai ressenti pour la première fois l’horreur de la guerre. 

Chacal reste l’ennemi n°1 à abattre, j’adore ce personnage et en même temps je le hais de toute mon âme. Il est fascinant et complexe à comprendre. Sevro fidèle à lui-même est toujours aussi fou et attachant tout comme Ragnar, ils qui ont une place importante dans mon coeur. Au niveau de la cruauté de l’univers, on est monté à un niveau supérieur.

Cet auteur est un génie qui n’a pas peur de tuer ces personnages. Durant toute votre lecture vous aurez la peur au ventre en tournant chaque page. Comme d’habitude mon petit coeur a saigné, bien que plus abondamment dans ce roman. Je devais souvent m’arrêter pour me donner le temps de respirer afin de savourer le livre et éviter de ne pas le dévorer trop rapidement. À la dernière page je me sentais vidée, cette histoire m’avait épuisée. Votre haleine est constamment suspendue durant votre lecture. Ce roman est un vrai page-tuner.

Et cette fin a été totalement explosive, à un moment j’ai même cru que j’avais deviné le twist. Cependant je n’ai compris qu’un morceau de la manigance. Ce finale a dignement clôturé cette série et promet une prochaine trilogie centrée sur la politique.

En conclusion, la complexité du livre ne cessera de m’étonner, l’auteur remet en scène d’anciens personnages et il faut être bien accroché pour bien suivre l’histoire. 

Dieux merci Pierce Brown a décidé d’écrire une suite car je ne suis émotionnellement pas prête à quitter cet univers et ces personnages.

Morn

Ma note: 6/5 Coup de vgih1zgy

Je remercie chaleureusement Hachette Romans pour cet envoi.

Logo_Hachette_Livre

3

Le Novice | Taran Matharu (L’Invocateur #1)

L'inviccateur
Lecture V.F.
Hachette Romans
18€
343 pages

IL A LE POUVOIR D’INVOQUER DES DÉMONS.
IL VA CHANGER LA FACE D’UN EMPIRE.

Orphelin, Fletcher imagine déjà son avenir tout tracé : une vie dure mais paisible comme forgeron dans un village sans histoire… Jusqu’au jour où il se découvre un talent rare, un talent bien particulier : celui d’invoquer les démons.
 
Accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, Fletcher trouve refuge à l’Académie Vocans, sous l’aile du mystérieux capitaine Arcturus. Là, on lui enseigne la magie et la maîtrise d’Ignatius, ce petit démon qu’il a invoqué par erreur, et avec lequel il se lie d’une amitié sans faille.
 
Mais l’apprentissage est rude et la concurrence mortelle : seuls les élèves les plus talentueux deviendront mages-guerriers et dirigeront les armées d’Hominum afin de défendre les frontières sud du pays, où les Orques tentent de faire basculer l’Empire dans le chaos…

Mon avis:

Ce roman est de la Fantasy Young Adult, un genre que je côtoie depuis peu. Personnellement dans la fantasy j’aime ce qui est cruel, qui effleure l’Adult. Et par conséquent pas ce que j’ai retrouvé dans cette nouvelle lecture assez jeunesse.

L’univers est ma foi très bien construit, intéressent et développé avec précision. Beaucoup d’informations nous sont dévoilées et on sent qu’il y a eu énormément de recherche de la part de l’auteur. Rien n’a été laissez au hasard. Je n’ai ressenti aucune longueur même si après coup on se rend compte que l’auteur a pris le temps de poser les bases. Ce tome semble finalement nous donner qu’un avant-goût de l’histoire globale. Le tome deux, pour sûr, nous réserve bien plus.

L’un des points faibles de l’histoire est sans doute son manque de suspense, j’ai anticipant sans mal ce qui allait se produire et aucun passage critique n’a su me procurer de fortes sensations. En clair, je n’ai pas été grandement chamboulée par l’histoire qui à mon goût n’est pas assez cruelle. Ce n’est pas le monde des bisounours mais de l’impitoyabilité n’aurait pas été de refus. De plus la fin s’annonçait prévisible, malheureusement.

J’ai néanmoins passé un agréable moment de lecture, et j’ai aimé suivre Fletcher au cours de ses périples. c’est un personnage intéressant et peut-être légèrement cliché: Il est gentil, différent, il n’est pas raciste (un peu cru mais vous m’avez compris, je l’espère 😂) , il a certaines facilitées, il est orphelin. Et le courage et tout le tralala c’est presque obligatoire.

En conclusion, ce livre aurait sûrement été un coup de coeur si je l’avais lu un an auparavant. Mais j’ai tout de même passé un très bon moment, je lirais sans doute le deuxième tome. Et bien qu’il soit légèrement prévisible, il représente bien son genre et sa tranche d’âge.

Arcturus m’a expliqué de quelle façon tu te l’étais procurée. J’ai encore du mal à croire que tu aies pu te servir d’un parchemin ayant appartenu à un chaman orquien. 

Ma note: 3,5/5

Je remercie chaleureusement Hachette Romans pour cet envoi.

Logo_Hachette_Livre

4

Golden Son | Pierce Brown (Red Rising #2)

red-rising,-tome-2---golden-son-710267

Lecture V.F.
Hachette Romans
18€
503 pages

Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste.

Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout.

Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.

Mon avis:

Pierce Brown fait partie de mes auteurs chouchou. Red Rising avait été l’un de mes plus gros coups de coeur de 2015. À la réception du tome 2 ce fut l’hystérie totale. J’avais tellement hâte de découvrir cette magnifique suite que je l’ai dévoré aussitôt et d’une traite.

Ce qui m’a marquée chez cet auteur est sa plume poétique qui à mon avis joue un rôle très important. Sans cela cet univers cruel, complexe et bien ficelé n’aurait jamais marqué les esprits. Je suis toujours aussi amoureuse du monde de Pierce, et de la direction que prend l’histoire. Même si ces livres se classent dans le « Young Adult », j’ai plutôt l’impression qu’ils sont à cheval sur l’ « Adult ». Enfin de la maturité chez les personnages.

Parlons un peu plus du tome 2. J’ai pour habitude d’interpréter les deuxièmes tomes comme étant une transition entre le premier et troisième. D’ordinaire je n’attends rien, mais celui-ci comme toute la série, a su se démarquer. Ce tome est un gros pavé de 500 pages, pourtant on ne traîne pas. Action sur action, les péripéties s’enchainent. Juste en ayant lu le synopsis, cette phrase: « Deux ans ont passé » titille votre attention. L’auteur nous embarque dès les premières lignes dans une guerre interstellaire digne d’un Stars Wars.

Darrow évolue et on le découvre sous plusieurs angles. Comme au départ, ce n’est pas le héros parfait, mais il s’améliore au fur et à mesure. Je n’ai cessé de le dire, mais c’est l’un des protagonistes les plus humains que je connaisse. On nous laisse voir sa part d’orgueil, de sur-confiance en soi. Il va être confronté à des choix cornéliens. Ces décisions ne vont pas être sans complications et il va devoir faire preuve d’une grande habileté pour arriver à ces fins. Ce tome est axé sur la stratégique et la politique, et vous promet des retournements de situations à vous faire couper le souffle.

Les autres personnages ne sont pas laissés sur le banc de touche. Ils n’attendent pas que le héros fasse son job et que tous se finissent pour le mieux. Ils ont leur propre conscience, réagissent de la manière dont ils le veulent. Ils sont indépendants de Darrow et ont une place importante dans l’histoire. C’est ce qui rend ce tome si palpitant, ils créent leurs propres plans, le mette en place. Comme s’ils étaient les protagonistes d’une autre histoire est d’un autre livre.

En conclusion, un tome équilibré avec pleins de rebondissement. Un coup de coeur que je vous recommande chaudement. C’est une vraie merveille de la nature née entre les mains de Pierce Brown. J’ai retrouvé tout ce qui me plaisait dans une seule et même série.

« Aujourd’hui je suis leur glaive. Mais je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. »

Ma note: 5/5 Coup de gif coeur

Je remercie chaleureusement Hachette Romans pour cet envoi.

Logo_Hachette_Livre