5

ACOTAR | Sara J.Maas (ACOTAR #1)

16096824Lecture V.O
Bloomsbury
18,18€
432 pages
When nineteen-year-old huntress Feyre kills a wolf in the woods, a beast-like creature arrives to demand retribution for it. Dragged to a treacherous magical land she only knows about from legends, Feyre discovers that her captor is not an animal, but Tamlin—one of the lethal, immortal faeries who once ruled their world.

As she dwells on his estate, her feelings for Tamlin transform from icy hostility into a fiery passion that burns through every lie and warning she’s been told about the beautiful, dangerous world of the Fae. But an ancient, wicked shadow over the faerie lands is growing, and Feyre must find a way to stop it . . . or doom Tamlin—and his world—forever.

Mon avis:
J’ai longtemps hésité à commencer ce livre, une réécriture de conte de la belle et la bête ne m’attirais pas du tout. J’avais peur de tomber dans une romance cucul la praline, avec une héroïne agaçante qui m’aurait horripilée durant toute ma lecture. Et que j’aurais eu envie de claquer toutes les deux pages. (Je sais, ma réaction est peut-être excessive. 😅)

Finalement, Sara J.Maas m’aura agréablement surprise. Moi qui n’avais pas aimé sa première série, je suis tombé sous le charme de son héroïne Feyre. Elle incarne le genre de personnage que j’ai toujours aimé suivre. C’est-à-dire, une protagoniste forte, capable de faire des choix difficiles. Mais qui est aussi humaine, qui a des sentiments, des doutes, des peurs et qui essaye d’avancer. Et c’est en cela que l’auteur en fait un personnage si attachant et admirable.  Cette complexe construction est la force du livre et de l’auteur. Durant ma lecture, mes réactions ont été poussez à l’extrême. Je poussais des cris plaintifs, des cris de joie, des NON ou encore des Pourquoi!!

Le seul bémol est qu’il y a une grande différence entre la première moitié du livre et la deuxième qui a été excellente. Cette première partie était nécessaire mais pas intéressante. Je n’arrivais pas à me sentir investie, je m’ennuyais. Il n’y avait aucun moment excitant, trépidant qui m’aurait tenu au bord du livre. La manière dont l’auteur a amené ce début d’histoire était presque similaire au conte de la belle et la bête. Certains des éléments qu’elle a retenus m’ont un peu dérangée, l’auteur aurait pu passer outre ces détails ou du moins les amener autrement. Notamment la haine de Feyre envers la bête qui ne m’a pas semblé justifier, ou développer au fil de l’histoire pour vraiment y croire.

L’aspect plus cruel et réel que certain livre de Fantasy YA est l’une des choses que j’ai le plus appréciées dans le livre. Je n’avais jamais lu de romans classer en New Adult et Fantasy à la fois, cette oeuvre m’a définitivement donné envie d’en lire plus. On remarque que l’auteur ose plus dans certaines scènes, ce qui ne m’a pas déplu au contraire. Il y a une vraie différence entre sa première série et celle-ci.

En conclusion, j’ai énormément apprécié ma lecture mais elle n’a pas été un coup de coeur. J’espère que le prochain tome sera meilleur, j’en suis même certaine au vu des excellents avis. Personnellement je vous conseille cette lecture, elle plaira à beaucoup d’entre vous.

“Rhysand stared at me for long enough that I faced him.
« Be glad of your human heart, Feyre. Pity those who don’t feel anything at all.”

Ma note: 4/5

2

Les Héritiers | Cassandra O’Donnell (Malenfer #3)

malenfer,-tome-3---les-heritiers-679234

Lecture V.F.  
Flammarion Jeunesse
10€
247 pages
Dès 9 ans
Sort le 4 novembre 2015

Après avoir combattu et vaincu la part sombre de Malenfer, Gabriel et Zoé doivent faire face à une nouvelle épreuve : les deux enfants découvrent le terrible secret qui entoure leur naissance. Ils vont bientôt prendre une décision qui changera à tout jamais leur destin et celui des terres magiques… Gabriel et Zoé perceront-ils enfin les mystères de la forêt magique Malenfer?

Mon avis:

Nous retrouvons notre duo inséparable Zoé et Gabriel après avoir affronté la sombre et magnifique forêt de Malenfer. Mais cela n’est non sans conséquence, les voilà repartis pour de nouvelles aventures où ils découvriront leur véritable passé et nature.

Mon sentiment à l’égard de cette série n’a pas changé, toujours un gigantesque coup de cœur de la mort qui tue. Ce tome est le plus décisif des trois jusqu’à présent. L’aventure prend un rythme plus soutenu. Depuis le début, la série ne fait que monter crescendo, l’auteur ne nous laisse aucune pause. Les illustrations qui accompagnent le roman sont magnifiques, j’aime avoir un visuel de ce qu’il se passe et de voir comment l’auteur voit les personnages à travers ses descriptions. Comme d’habitude Jérémie Fleury fait un magnifique travail.

Je suis impatiente de connaître la suite qui s’annonce très épique. Notamment grâce à Zoé qui m’intrigue énormément puisqu’elle est la seule dont on ne connaît pas véritable les pourvoirs même si on en a un aperçu. Avec une série jeunesse l’auteur réussi à capter notre attention et ne vous libère qu’à la dernière page. Qu’importe votre âge cette saga réussira à vous charmer. Et cet envoûtement est très puissant, je crains que jamais vous ne vous libéreriez de son emprise. (Oups, là je me suis un peu enflammée.)

Les péripéties s’enchaînent, votre souffle est continuellement suspendu. Ce roman m’a tenue en haleine jusqu’à la dernière phrase. Le style de l’auteur est agréable à lire, elle réussit à vous transmettre les émotions des personnages avec un tel talent. Après ça comment ne pas se préoccuper des protagonistes, il en est absolument impossible. J’espère de tout cœur que vous adorez cette série autant que moi.

Conclusion, une suite addictive dont je suis tombée amoureuse. J’ai tellement hâte de dévorer les prochains qui à mon grand désespoir ne sortent pas maintenant. Pour vous dire ce tome-ci n’est même pas encore sorti (à dater de ce jour).

« Gabriel avait parfois l’impression que sa vie avait connu un tout nouveau départ depuis ce jour où il avait rencontré Batavius »

Ma note: 5/5 Coup de gif coeur

Je remercie chaleureusement Cassandra O’Donelle et Flammarion Jeunesse pour cet envoi.

flamarion

0

La forêt des ténèbres/La source magique | Cassandra O’Donnell (Malenfer #1 #2)

malenfer,-tome-1---la-foret-des-tenebres-519794          malenfer,-tome-2---la-source-magique-588909

Lecture V.F.  
Flammarion Jeunesse
10€
Dès 9 ans

Malenfer, la forêt maléfique, grandit et s’approche chaque jour davantage de la maison où vivent Gabriel et sa petite soeur Zoé. Seuls depuis le départ de leurs parents, partis chercher de l’aide en terre de Gazmoria, les enfants doivent faire face aux ténèbres qui recouvrent lentement Wallandar. Mais aussi à un tout nouveau danger : ni les visions de Zoé, ni ses pouvoirs magiques ne parviennent encore à l’identifier…

Mon avis:

Il existe une forêt du nom de Malenfer, depuis plusieurs jours ses victimes sont de plus en plus nombreuses. Zoé et son frère Gabriel s’inquiètent, leurs parents ne sont toujours pas rentré de voyage et la forêt se fait plus menaçante chaque jour.

Comme d’habitude Cassandra O’Donnell a su m’éblouir avec sa nouvelle série jeunesse. Quoi qu’elle écrive, c’est toujours un gros coup de cœur. Elle sait manier les genres comme une reine. Vous l’aviez compris, c’est mon auteur préféré, tous ces romans sont une source sûr que je conseillerai à tout le monde. Et avec cet auteur, vous en avez pour tous les genres.

J’aurais été plus qu’heureuse de découvrir cette série étant enfant malheureusement, je n’ai pas eu ce plaisir. Même avec un livre jeunesse, l’auteur m’a subjuguée. La plume est toujours aussi sublime et agréable à lire. L’auteur m’a transporté et lâché ce bouquin de mes mains est plus qu’un supplice. Dans ce roman, on trouve aussi des illustrations qui accompagnent l’histoire que je trouve très réussi. Elles ont été réalisées par Jérémie Fleury.

Les personnages sont attachants et il y a une grande diversité de caractères. Zoé et Gabriel mon énormément touchée, Zoé est très mature pour son âge et devant Gabriel il est impossible de ne pas fondre. Au début il y avait un personnage que je n’appréciais pas « Thomas » mais finalement, je regrette qu’il ne soit pas plus présent, les personnages évoluent tellement et j’attends de voir ce qu’ils vont devenir. L’intrigue est bien menée tout comme les explications. Il est sûr que je réserve cette saga de coter pour mon petit frère dès qu’il aura l’âge de le lire.

Le style d’écriture de l’auteur n’est pas compliqué, facile à comprendre. Et même si votre enfant n’aime pas lire, je pense qu’avec ce livre il n’y a aucun souci. Je vous l’assure, il ne lâchera pas ce livre des mains.

En conclusion, un roman que je conseille à tous et pour tous âges distincts.

« Mais Gabriel n’avait aucune envie d’obéir à sa sœur. Lui n’avait pas peur. Bien au contraire. Il sentait une chaleur douce, ancienne et puissante couler dans ses veines et se sentait plus heureux qu’il ne l’avait jamais été. »

Ma note: 4,5/5

0

Keleana l’Assassineuse | Sarah J.Maas (Keleana #1)

keleana,-tome-1---l-assassineuse-4409723-2

Lecture V.F.
La Martinière J Fiction
16€
503 pages
Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir.Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face… Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d’elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente…
                   
Mon avis:

Me re voilà avec une nouvelle lecture « Kaleana ». Oui, je l’ai enfin lue, il en était temps. J’avais en vue ce roman depuis un bon bout de temps, c’est vrai, il me fesait de l’œil surtout lorsque j’ai appris que le personnage principal était une femme et surtout le genre de femme combattante et très « warrior », personnellement, j’ai adorée. Il est vrai que j’ai eu un peu peur quand j’ai cru qu’il y aurait un triangle amoureux, mais cela ne sait jamais passer et je suis bien contente, même, si maintenant, je n’en suis plus si sur, la fin du livre ma mise en doute. Ah, je viens de lire la 4ème de couverture (j’aime commencer mes romans sans savoir de quoi il traite), il y aura bien un triangle amoureux, bon je n’y peu rien mais je suis un peu triste.

Revenons, Kaleana est la plus grande assassineuse du pays, mais ça s’était avant. Capturée et devenue esclave, Kaleana ne peu plus échapper à sa condition malgré toutes les tentatives évasions. Mais un jour comme les autres où elle travaillait dans les mines des gardes viennent à sa rencontre. Suite a cela, elle rencontre le prince du royaume qu’il lui propose un marché. Celui de devenir le champion du roi et de le servir pendant 4 ans, et ensuite, elle sera libre. Mais cela s’annonce plus difficile qu’elle ne le croit, car elle va devoir gagner un tournoi pour devenir le champion du roi.

J’ai adoré les personnages, surtout celui de Kalena, car au fur à mesure de l’histoire, on découvre un personnage profond, plus sentimental quelle ne veut le montrer. Je trouve que Sarah J.Maas veut nous prouver que l’habit ne fait pas le moine, elle crée des personnages plus complexes et profond qu’on ne le pense. Elle veut nous montres que Kaleana n’est pas qu’une vulgaire assassineuse qui tue des gens avec sans froid. Quant à Kaol le garde de Kaleana, j’ai un avis mitigée, quelque fois, il est exécrable et d’autre fois, il me fait beaucoup rire. C’est une sorte de relation amour haine. Je ne peux lui reprochée de se méfier de Kalena, mais quelque fois cette image du personnage est un peu trop poussée. J’en attends beaucoup du prince dans le tome deux, on voit bien qu’il est différent de son père et j’espère de tout cœur qu’il s’élèvera contre lui.

« Vous transpirez bien assez quand je vous écorcherai vif et que j’écraserai vos yeux sous mes bottes »

Ma note: 4/5