3

The Winner’s Curse | Marie Rutkoski (The Winner’s Curse #1)

winner,-tome-1---the-winner-s-curse-344880

Lecture V.O.  
FSG
16,91€ (Hardback)
355 pages
As a general’s daughter in a vast empire that revels in war and enslaves those it conquers, seventeen-year-old Kestrel has two choices: she can join the military or get married. But Kestrel has other intentions. One day, she is startled to find a kindred spirit in a young slave up for auction. Arin’s eyes seem to defy everything and everyone.
Following her instinct, Kestrel buys him with unexpected consequences. It’s not long before she has to hide her growing love for Arin. But he, too, has a secret, and Kestrel quickly learns that the price she paid for a fellow human is much higher than she ever could have imagined.Set in a richly imagined new world, The Winner’s Curse is a story of deadly games where everything is at stake, and the gamble is whether you will keep your head or lose your heart.
 
Mon avis:

Dans un monde ou un vaste civilisation « les Valorians » réduisent en esclave toutes les colonies qu’ils conquirent. Kestrel est la fille d’un générale très puissant. Un jour en se promenant, elle décide de faire un tour au marché d’esclave, quelque chose qu’elle ne fait jamais. Un esclave attire son attention « Arin », elle décide donc de l’acheter.

Avant de vous donner mon avis, je voudrais vous parler de cette magnifique couverture, l’objet livre a été merveilleusement bien travaillé par la maison d’édition. Surtout si vous comptez l’acheter en Hardback.

En refermant ce roman, le seul mot qu’il met venue étais : Waouh !! J’avais beaucoup d’attente, car j’entendais beaucoup de bien de cette série chez les booktubeurs anglophone et celle-ci ont été largement dépassé. Je suis tombée sous le charme de l’univers et de l’aspect historique qu’a donné l’auteur a ce roman. Le fait qu’elle évoque l’histoire de la conquête des Valorians m’a beaucoup intéressée.

L’histoire est peuplée d’action, de stratégie. J’ai vécue une aventure trépidante au côté des protagonistes. Kestrel m’a énormément plus, au début, je pensais qu’elle serait plus guerrière et cela m’a déçu, mais au fil de l’histoire, j’ai beaucoup appréciée, car on la voit évoluer et prendre de plus en plus d’assurance. Mais le fait qu’elle ne sache pas se battre ne veut en aucun cas dire qu’elle n’a pas d’autre moyen de défense. Kestrel est très intelligente mais surtout très stratégique. L’auteur a construit ses personnages de façons très réalistes, leurs choix et leur décision ne sont pas idyllique et ne représente pas l’image stéréotype de personnages principaux. Quand à « Arin » je l’ai trouvée parfait, on en apprend plus sur lui vers la fin du romans.

En conclusions, ce chef-d’œuvre est sans aucun doute un coup de cœur. Je vous le conseille fortement, mais si vous débuter en V.O rayé ce roman de votre liste le niveau d’anglais est un peu élevé. Par contre pour ceux qui lisent en V.O depuis un bout de temps, je ne vous conseille fortement !!!

« You won. Your methods don’t matter »

Ma note : 5/5 Coup de gif coeur

Et petit plus le Book Trailor: 

3

Jessica Brody | Inaccessible (Unremembered #1)

image

Lecture V.F.  
Au Diable Vauvert
18€ 
432 pages
Dans un futur proche dominé par la toute-puissance de la science, Sera est retrouvée indemne dans les décombres d’un avion mais elle a tout oublié de son passé. Zen prétend être son petit ami et assure l’avoir sauvée d’un laboratoire secret. Privée de ses souvenirs, la jeune fille ne sait pas à qui faire confiance.
q
q
q
q
Mon Avis:
Séra
 se réveille dans l’eau entourée de cadavre et n’a aucun souvenir de sa vie passé.
 De plus, elle est la seule survivante de ce crash d’avion.

 

J’avais hâte de lire ce roman, il me faisait déjà très envie en anglais. Et je n’ai pas été dessus, loin de là. Ce roman a été passionnant, tout a été parfaitement organisé. Dès le début, on est intrigués et on ne cesse de chercher toutes les informations que l’auteur veut bien nous donner. On analyse chaque mot pour trouver des indices sur les mystères qui entourent ce livre. J’ai personnellement adoré l’idée de l’auteur, même si quelque fois, je trouvais que l’auteur ne prenait pas assez son temps, et à cause de cela certain événement s’enchaînais beaucoup trop vite. Par contre, je vous déconseille ne lire le résumer du roman, car il donne beaucoup trop d’information et la surprise n’est plus vraiment là.

 

Vous vous attacherez facilement au personnage de Séra qui pour ma part m’a tout de suite plu. Son fort caractère ainsi que sa naïveté mon beaucoup fait sourire. Mais ce qui vous touchera le plus est son innocence et ces questionnements sur les choses les plus banales. Je vais désormais vous parler d’un personnage que vous allez sans aucun doute beaucoup apprécié « Cody ». Il est le petit frère adoptif de Séra et ce que j’ai apprécié avec ce personnage sont les conversations qu’il entretient avec Séra qui sont a tordre de rire. Le personnage masculin du roman est incarné par « Zen », cependant, je ne vous révélerai rien sur ce personnage, car je préfère que vous vous fassiez une idée par vous-même. Sachez seulement que je l’ai beaucoup aimée.

 

En conclusion, je ne peux que vous conseillez de le lire, car j’ai adoré l’univers qu’a créé l’auteur. Et comment vous dire que j’attends avec un impatiente la sortit du tome 2. Et ayant rencontré l’auteur, je sais d’ores et déjà certains petits indices que je ne peux malheureusement pas vous dévoiler.

 « Fais-moi confiance »

Ma note : 4/5

Je remercie les Editions Au Diable Vauvert pour cet envoi.

1509967_436139896489455_1882325441_n

0

Andrea Cremer | Rébellion (Le secret de L’inventeur #1)

le-secret-de-l-inventeur,-tome-1---rebellion-570398

Lecture V.F.  
Lumen
15€ 
407 pages
Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique… Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres fils et filles de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la ville flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie. Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, où elle attend comme tout le petit groupe d’amis qui l’entoure de rejoindre la lutte quand elle atteindra sa majorité, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire, infestées de rats d’acier, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !
 
Mon avis:
Charlotte, son frère « Ash » et d’autres enfants vivent dans un réseau de grotte souterraine, pendant que leurs parents appartenant à la rébellion se battent au front.

J’ai beaucoup apprécié ma lecture.
 Comment vous dire que je devais obligatoirement lire ce livre étant celui d’Andrea Cremer, l’auteur de « Nightshade ». J’avais hâte de découvrir la plume de l’auteur sous un autre genre, le « steampunk ». Et J’ai été agréablement surprise. J’ai adoré l’univers et la mythologie qu’a créés l’auteur. Tout a été construit minutieusement avec beaucoup de détails. Je suis tombée sous le charme de cet univers. J’adore l’époque victorienne et on retrouve quelque particularité de cette époque dans ce roman, c’est juste parfait.

Ce roman a tout pour plaire, les personnages m’ont conquis.
 D’ailleurs, je vénère le personnage de Charlotte, sa force et son répondant m’ont captivé. Ash représente le grand frère exemplaire, il est parfait même si quelque fois, il est un peu agaçant à cause de son comportement avec sa sœur, mais que puis-je vous dire, je trouve aussi mes sœurs très agaçante. Enfin bref, vous vous attacherez très facilement à l’ensemble des personnages. Maintenant venons au plus intéressant le personnage masculin du roman: « Jack », qui risque fortement de vous séduire . Il est très mystérieux et charmant. En clair tout pour plaire.

En conclusion, je suis totalement fan.
 Et au vu de la couverture, je ne continuerais pas cette série en anglais, je trouve la couverture V.F. plus belle. Donc je prends mon mal en patience et j’attendrais comme tout le monde la sortie du tome 2. Je vais maintenant vous révéler que ce livre n’est malheureusement pas un coup de cœur. Cela aurait pu l’être, mais il manquait la petite étincelle qui fait la différence et qui n’est pas apparue.

Petit plus, après avoir lue ce roman, me dire que j’ai rencontré l’auteur et que j’ai dédicacé ce livre me procure une joie immense même si je ne savais pas de quoi le livre traité lorsque je l’ai rencontrée. ^^

« Pour le tuer, il faudra me passer sur le corps »
Ma note : 5/5
0

Christine Casuso | L’ange des Ombres

l-ange-des-ombres-542554-2

Lecture V.F.  
Sudarenes
15€ 
118 pages
Des petites âmes ne trouvent pas le repos éternel, car leurs bourreaux n’ont pas été punis par les lois de l’Homme. Un être impalpable appelé l’Ange de la Mort sera nommé par les plus hautes instances pour venger ces ombres errantes. Il aura carte blanche pour éliminer les criminels. Il prendra un malin plaisir à les faire souffrir avant d’appliquer son ultime sentence. Le vengeur suprême se laissera prendre au piège de l’amour. Il se fera happer dans ses filets et commettra l’irréparable en tuant sa bien-aimée par inadvertance. Pour cette faute et sa faiblesse, l’ange des ombres sera traqué à son tour dans le but d’être éliminé.
Qui peut bien être cet Ange de la Mort ? D’où vient-il ? Comment fait-il pour se transformer en passe-muraille et tuer sans jamais se faire prendre ? Pourquoi la police n’arrive-t-elle pas à l’arrêter ? Va-t-il échapper à son destin ?
Et vous, aurez-vous envie de lever le voile sur ces interrogations ?

Mon avis:

Les anges de la mort sont envoyés sur terre pour juger les hommes qui ont commis des crimes non punis. Ils sont quatre, envoyés sur différent continent. Celui que nous allons suivre s’occupe de la France et se nomme « Appolyon ».

Je ne sais quoi penser de l’histoire. Je suis assez septique, car l’auteur de m’a pas convaincue. J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. L’univers qu’a créé l’auteur est un peu étrange. L’histoire en elle-même est assez bizarre, l’auteur a choisi de raconter l’histoire par le biais du protagoniste en introduisant dans chaque chapitre un dialogue entre le personnage principale et le lecteur. Et je n’ai pas du tout apprécier le choix de l’auteur et au final, je n’ai pas compris ce que l’auteur a voulu nous raconter.

La relation entre les personnages et moi-même a été très chaotique. En ce qui me concerne, j’ai trouvée la construction des personnages (c’est à dire leurs attitudes, leur caractère ainsi que leur réaction face au événement) n’était pas du tout réaliste. Quant au personnage d’Appolyon, j’ai été un peu déçu, car je pense qu’il a un énorme potentiel, mais qui n’a pas été pleinement exploité. Même si le but de l’histoire est de découvrir qui est Appolyon et ce qu’il fait sur terre, les explications de l’auteur sont abstraites et on se retrouve à la fin du roman avec pleins de questions.

Quant à l’intrigue, je ne l’ai pas trouvée a la hauteur, car comme je le disais l’intrigue est de découvrir qui est réellement Appolyon. Soit je n’ai rien compris au roman, soit il y a un problème avec sa construction. J’ai eu l’impression que ce roman n’était pas structuré et que je me suis totalement perdue. Une de mes plus grosses déceptions était la fin, car je n’ai strictement rien compris.

Au finale, vous n’aurez retenu qu’une chose de ma chronique : je n’ai rien compris du livre. (désolé ^^)

Je reviens pour vous dire que je viens de découvrir la raison pour laquelle je n’ai pas apprécié ma lecture, ce roman est en réalité un Thriller et si vous ne le saviez pas ce n’est pas mon genre de prédilection.

« On n’échappe pas à son destin »
Ma note : 1/5
Je remercie les Editions Sudarenes pour cet envoi.
0

Meredith Walters | Sous influence (Twisted Love #1)

71GBU4UiRwL

Lecture V.F.  
Milady
18,20€ 
384 pages
Aubrey ne s’est jamais remise de la mort de sa sœur. Des années après le drame, elle reste persuadée qu’elle aurait pu faire quelque chose pour éviter l’overdose qui lui a coûté la vie. En quête de rédemption, Aubrey étudie les mécanismes de l’addiction et anime un groupe de parole dans l’espoir de venir en aide à des jeunes et de leur épargner le sort qu’a connu sa sœur. C’est là qu’elle rencontre Maxx, un bad boy au passé sombre, drogué et dealer. Il incarne son pire cauchemar, mais elle se sent irrésistiblement attirée par lui…
Mon avis:

Suite a la mort de sa sœur d’une overdose, Audrey culpabilise. Elle ne peut s’empêcher de ce le reprocher. Elle décide donc d’étudier la psychothérapie et anime un groupe de parole contre la toxicomanie. Quand Audrey rencontre Maxx contraint de participer au groupe, elle tombe instantanément sous son charme. Le problème étant que Maxx incarne tout ce qu’elle fuit. Sous son physique de rêve et sons sourire charmeur se cache un autre homme.

Cette lecture m’a paru au début fastidieuse, je trouvais les événements trop prévisibles et peu originaux. Et il y avait trop de clichés, mais peu à peu, la plume de l’auteur réussi à m’embarquer. Et je me suis finalement rentré dans l’histoire. Contrairement a de nombreux blogeurs cela n’a pas été un coup de cœur. Le roman est à mon goût un peu simplet, le sujet de l’histoire est quelque chose qu’on retrouve assez souvent. Mais la fin a été une énorme surprise, car j’avais entamé ce tome en étant persuadée de lire un one-shot et bien non, il y aura bien un deuxième tome. Et je suis très contente, car l’histoire commencée a devenir intéressante. Surtout par cette fin qui m’a scotché, même si je la voyais venir de loin. Mais cette fin a aussi été frustrante, j’avais hâte de découvrir la suite. Ne vous inquiétez pas ce n’est pas qu’il y a un cliff hunger, mais cette fin était tout de même très éprouvante. Et en même temps très attendue.

Malgré le fait que ce roman tourne aussi d’un sujet peu original, j’ai adoré la construction psychologique des personnages. J’ai surtout prix un grand plaisir à essayer comprendre Maxx. Ainsi que voir comment l’auteur aller t-elle se débrouiller pour arranger la situation et aussi la compliquer. Audrey ma beaucoup touchée, sa manière d’agir envers les autres me ressemble énormément. Je me suis beaucoup identifiée a elle. Mais mon personnage préférer rester le petit frère de Maxx « Landon », il est tellement adorable et innocent que l’on a envie de le prendre dans nos bras pour le rassurer tout comme Maxx, mais si j’en dis plus je risque de vous spolier donc motus et bouche cousue. En revanche, j’ai le droit de dire : le comportement enfantin de Maxx risque fortement de vous fait sourire bêtement au-dessus de votre livre.

J’ai apprécié la plume de l’auteur, mais comme je le disais, ce n’est malheureusement pas un coup de cœur. J’ai passé un bon moment et je vous le recommande. Et j’attends avec grande impatience la sortit du tome 2 et il est fort possible que je craque et continue la suite en anglais.

« Elle était ma sauveuse »

Ma note : 3,99/5

3

Uninvited | Sophie Jordan (Uninvited #1)

41fx5DOrQ8L

Lecture V.O.  
Harper Teen
14,49€ (Hardback) 
372 pages
When Davy tests positive for Homicidal Tendency Syndrome, aka “the kill gene,” she loses everything. Once the perfect high school senior, she is uninvited from her prep school and abandoned by her friends and boyfriend. Even her parents are now afraid of her—although she’s never hurt a fly. Davy doesn’t feel any differently, but genes don’t lie. One day she will kill someone.
Without any say in the matter, Davy is thrown into a special class for HTS carriers. She has no doubt the predictions are right about them, especially Sean, who already bears the “H” tattoo as proof of his violence. Yet when the world turns on the carriers, Sean is the only one she can trust. Maybe he’s not as dangerous as he seems. Or maybe Davy is just as deadly.

Mon avis:
Le jour ou Davy va être diagnostiqué comme porteuse du « kill gene » ou encore « du gène du tueur/crime », sa vie va basculer. Davy a une vie de rêve et a tout a envier, se retrouve seule sans soutien familial et amical, dès lors, elle se trouve transférer dans un autre établissement dans une classe spécialement constituer de personne porteur du « kill gene ».

Ce livre me faisait envie depuis un bon moment et autant vous dire que quand j’ai su qu’il était écrit par Sophie Jordan l’auteur de « Lueur de Feu » ( d’ailleurs c’est un livre que j’ai adoré et que je vous conseille fortement) , je suis directement allé sur Amazon pour me le procurer. Enfin bref, j’ai beaucoup aimé l’univers et l’histoire qu’a créés l’auteur, mais je ne suis pas ressortie admirative quand je l’ai fini. C’est une bonne histoire, on ne s’ennuie pas pourtant je n’ai pas été transcendé, car j’attendais plus d’action. Ce n’est pas qu’il n’y en a pas, mais cela ne se page qu’a la fin de l’histoire. C’est d’ailleurs pourquoi j’attends avec impatience de m’acheter le tome 2 car je pense que c’est a ce moment que l’histoire prend enfin lieux et qu’il va y avoir une sorte de lutte contre ce qui se passe.

En se qui me concerne, je pense que ce tome-ci n’était qu’introductif, car ce n’est qu’à plus de 3/4 du roman que l’action prend place. Cependant j’ai peu peur que 2 tomes ne suffisent pas à cette série étant une dilogie car je crains que l’auteur ne prenne pas son temps et bâcle la fin.

On s’attache très rapidement au personnage notamment a celui de Davy qui nous fait un peu grincer des dents au début, mais c’est tout à fait compréhensible suite a ce qu’elle vit. Il y a un personnage que tout le monde va détester, la meilleure amie de Davy. D’ailleurs, j’ai était un peu choqué par le choix de l’auteur, mais je pense que cela a pimenté l’histoire. Le personnage masculin du roman « Sean » est à croquer, vous tomberais sans aucun doute sous son charme.

Vous en doutez certainement, il y a bien une histoire d’amour, mais qui prend du temps à se mettre en place. Ce qui m’a un peu dérangé, mais c’est tout à fait compréhensible de la part de l’auteur. Car si cela avait était un peu accéléré le roman ce serait trop centré sur le couple et non sur l’histoire. En conclusion, j’ai passé un très bon moment bien que ce ne soit pas un coup de cœur, je vous conseille de le lire, et le niveau d’anglais et plutôt abordable, mais je vous recommande tout de même de tester d’autre roman en anglais avant de lire celui-ci.

« I ALWAYS KNEW I WAS DIFFERENT. »

Ma note: 4/5

0

Éveille-moi | Christie Bronn

-veille-moi---593705

Lecture V.F.  
Editions de la Reine
17,45€  
200 pages
Il m’a retrouvée, j’ai dû fuir à nouveau et quitter Toulouse. Je me suis réfugiée à Paris, auprès d’Hugo, le seul qui connaisse mon enfance torturée. J’y ai rencontré Ethan, homme de pouvoir, séduisant et mystérieux. Immédiatement attirés l’un par l’autre, nous avons entamé une relation physique, dictée par des règles strictes, afin de gérer notre besoin mutuel de domination et de contrôle. Sera-t-il l’homme qui m’éveillera à l’amour?

 
Mon avis:

Emily est une jeune femme de 27 qui depuis ses 18 ans cherche a fuir son sombre passé. Mais lorsqu’elle s’installe à Toulouse ou elle trouve cette équilibre dont elle rêver.La voila forcée a tout quitter pour s’installer a Paris auprès de son meilleur amis peintre. Lors d’un vernissage dans un des galerie ou sont exposer les oeuvres de son amis, un mystérieux personnage fait son apparition « Ethan ».

J’avais beaucoup d’appréhension en commençant cette lecture car je pensait me retrouver avec le schéma habituelle « Fifty Shade of Grey » et malheureusement j’ai trouvé quelque similitude notamment avec le roman « Crossfire ». Je ressort de cette lecture avec un avis mitiger. Bien que ce roman avait beaucoup de potentiel. J’ai trouvé le commencement un peu trop vite, les événement se succéder sans qu’on ai le temps de s’habituer et de rentrer dans l’histoire, c’en était déroutant. 

L’histoire qui nais entre les deux protagoniste ne ma pas parut réaliste au début mais peu à peu j’ai commencer a savourer cette lecture. A vrais dire l’auteur na pas assez approfondit cette romance entre Ethan et Émily, on a l’impression de passer a un état émotionnelle a un autre. L’auteur aurait du prendre dont temps et ne pas faire évoluer cette histoire aussi brusquement. Les personnage sont bien construit sans cela le roman aurait était plat pour un livre de ce genre. Et l’une des qualité principale de ce roman et la description des émotion. Cela se fait d’un façons admirable au point que l’on ressent toute ses émotion. J’ai totalement adoré la fin, c’est une des fins les plus épiques qui m’a était donner de lire dans ce genre de livre. C’est un roman agréable, j’ai passer une bonne lecture mais sans que cela me transcende.

« L’amour au premier regard! Cela sonne faux quand ce n’est pas à vous que cela arrive. »

Ma note: 3/5

Je remercie les Editions de la Reine pour cet envoi.

10700141_696545283760425_7552542221504396399_o