0

Trickery | Jaymin Eve & Jane Washington (Curse of the Gods #1)

TrickeryLecture V.O
Createspace
2,99€ (Ebook)
298 pages
Willa Knight: Dweller. Slave. Non-magical being.

In Minatsol, being a dweller means that you are literally no better than dirt. In fact, dirt might actually be more useful than Willa. Her life will be one of servitude to the sols, the magic-blessed beings who could one day be chosen to become gods.

At least her outer village is far removed from the cities of the sols, and she won’t ever be forced to present herself to them… Until one small mistake changes everything, and Willa is awarded a position to serve at Blesswood, the top sol academy in the world—a position that she definitely did not earn.

Under the sudden, watchful eye of the gods, she will be tasked to serve the Abcurse brothers, five sols built of arrogance, perfection and power. They are almost gods themselves, and under their service she is either going to end up sentenced to death, or else they are going to ruin her so badly that she will wish for it.

Either way, she is in trouble. 

Mon avis:
Après l’entrer dans ma vie de ACOMAR (A Court Of Mist And Fury) de Sara J.maas, il me fallait de la Fantasy New adult, un genre que je n’avais jamais expérimenté avant ACOMAR. En parcourant le site Goodreads je suis tombé sur ce livre. Au vu des notes je m’attendais à m’embarquer dans une superbe aventure. Les commentaires tarissaient d’éloge ce livre. J’aurais dû me douter que tout ne se passerait pas comme prévu. 

J’ai le malheur, dernièrement de tomber sur des livres blindés de clichés en tous genres. C’est encore le cas avec ce livre. L’univers est pauvre en construction, la mythologie présente aurait mérité plus de développement. Il est vrai qu’aucun de ces deux éléments n’a retenu mon attention. 

Je ne sais pas ce que l’auteur a voulu faire avec ces personnages, mais je me suis senti dans un roman Wattpad non abouti, garni de situation improbable qui ne se réaliseront que dans nos rêves. Et ici, contrairement à d’autres romans du type, c’était trop gros. Il était clair que l’auteur ne jouait pas dans la subtilité. Comment vous dire, qu’on se retrouve avec 5 garçons bourrés de testostérone. Bien entendus, ils ont tous un moment ou à un autre attendris, attachés et attirés par les comportements de notre protagoniste féminine qui a toute leur l’attention et qui a la mauvaise manie de se retrouver contre sa volonté nue. *Incrédulité* Apparemment elle serait même capable de poignarder quelqu’un sans le faire exprès. WTF! Et la liste est longue…

En conclusion, vous l’avez compris je n’ai pas apprécié ma lecture, même si quelquefois les situations dans lesquelles se met notre protagoniste me font sacrement rire. Il est évident que je ne lirais pas le second tome. 

*Petit disclaimer* je ne crache pas sur les auteurs Wattpad j’ai juste eu la mauvaise surprise de tomber sur de très mauvais roman mais également la surprise de tomber sur de très bon. Il est vrai que le pourcentage de mauvaise surprise a été plus important, et c’est à ce genre d’écrit que je me réfère quand je parle de livre du type Wattpad. 

« Dwellers would always be worthless to the world, and I would always be worthless to the worthless. » 

Ma note: 2/5

5

ACOTAR | Sara J.Maas (ACOTAR #1)

16096824Lecture V.O
Bloomsbury
18,18€
432 pages
When nineteen-year-old huntress Feyre kills a wolf in the woods, a beast-like creature arrives to demand retribution for it. Dragged to a treacherous magical land she only knows about from legends, Feyre discovers that her captor is not an animal, but Tamlin—one of the lethal, immortal faeries who once ruled their world.

As she dwells on his estate, her feelings for Tamlin transform from icy hostility into a fiery passion that burns through every lie and warning she’s been told about the beautiful, dangerous world of the Fae. But an ancient, wicked shadow over the faerie lands is growing, and Feyre must find a way to stop it . . . or doom Tamlin—and his world—forever.

Mon avis:
J’ai longtemps hésité à commencer ce livre, une réécriture de conte de la belle et la bête ne m’attirais pas du tout. J’avais peur de tomber dans une romance cucul la praline, avec une héroïne agaçante qui m’aurait horripilée durant toute ma lecture. Et que j’aurais eu envie de claquer toutes les deux pages. (Je sais, ma réaction est peut-être excessive. 😅)

Finalement, Sara J.Maas m’aura agréablement surprise. Moi qui n’avais pas aimé sa première série, je suis tombé sous le charme de son héroïne Feyre. Elle incarne le genre de personnage que j’ai toujours aimé suivre. C’est-à-dire, une protagoniste forte, capable de faire des choix difficiles. Mais qui est aussi humaine, qui a des sentiments, des doutes, des peurs et qui essaye d’avancer. Et c’est en cela que l’auteur en fait un personnage si attachant et admirable.  Cette complexe construction est la force du livre et de l’auteur. Durant ma lecture, mes réactions ont été poussez à l’extrême. Je poussais des cris plaintifs, des cris de joie, des NON ou encore des Pourquoi!!

Le seul bémol est qu’il y a une grande différence entre la première moitié du livre et la deuxième qui a été excellente. Cette première partie était nécessaire mais pas intéressante. Je n’arrivais pas à me sentir investie, je m’ennuyais. Il n’y avait aucun moment excitant, trépidant qui m’aurait tenu au bord du livre. La manière dont l’auteur a amené ce début d’histoire était presque similaire au conte de la belle et la bête. Certains des éléments qu’elle a retenus m’ont un peu dérangée, l’auteur aurait pu passer outre ces détails ou du moins les amener autrement. Notamment la haine de Feyre envers la bête qui ne m’a pas semblé justifier, ou développer au fil de l’histoire pour vraiment y croire.

L’aspect plus cruel et réel que certain livre de Fantasy YA est l’une des choses que j’ai le plus appréciées dans le livre. Je n’avais jamais lu de romans classer en New Adult et Fantasy à la fois, cette oeuvre m’a définitivement donné envie d’en lire plus. On remarque que l’auteur ose plus dans certaines scènes, ce qui ne m’a pas déplu au contraire. Il y a une vraie différence entre sa première série et celle-ci.

En conclusion, j’ai énormément apprécié ma lecture mais elle n’a pas été un coup de coeur. J’espère que le prochain tome sera meilleur, j’en suis même certaine au vu des excellents avis. Personnellement je vous conseille cette lecture, elle plaira à beaucoup d’entre vous.

“Rhysand stared at me for long enough that I faced him.
« Be glad of your human heart, Feyre. Pity those who don’t feel anything at all.”

Ma note: 4/5