3

Origines | Cassandra O’Donnell (Rebecca Kean #6)

rebecca keanLecture V.F
J’ai Lu Inédit
12,50€
286 pages
Une bande d’illuminés et de créatures magiques fanatiques ont discrètement envahi mon territoire, ma meilleure amie est tombée enceinte (on ne sait comment) de son amant muteur, ma fille est en train de se transformer en « ange de la mort » et je m’apprête à entamer l’un des voyages les plus terrifiants de ma vie…. pas de doute : cette fois, j’ai vraiment besoin de vacances.

.

.

.

Mon avis:
Cela fait 3 ans que j’attends ce tome 6, bien entendu je me suis empressée de partir l’acheter au SDL (où il sortait en avant-première), de le dédicacer et de l’entamer dans le train au retour du salon. Je l’ai dévoré en une soirée, et je veux déjà le relire.

Cassandra O’Donnell est une valeur sûre, c’est l’un des mes auteurs préférés, j’ai lu l’intégralité de ces romans (que j’ai adoré). Mais il est vrai que la série Rebecca Kean reste m’a préférée de toutes. Ce tome 6 commence excellemment bien, on retrouve notre Rebecca comme à son habitude pleine de sarcasme et d’humour noir. 

On a une petite appréhension en lisant ce livre, car premièrement le titre nous donne une très grosse indication sur les événements à venir, c’est-à-dire la découverte des origines de Rebecca. Et je peux vous dire qu’au niveau révélation, l’auteur à visé très haut. On a enfin réponse à une de nos plus grande question depuis le début de la série.

Malheureusement, pas une seule fois Bruce n’est apparu dans ce livre, à mon grand désespoir. Par contre tous les autres sont bien présents. Comme je vous l’ai annoncé, ce tome est celui des découvertes, l’action est constamment présente. Le rythme de l’histoire est soutenu, de ce fait le livre se dévore rapidement. Cependant, je trouvais cela précipité, il est clair que l’on n’avait aucunement le temps de savourer avec lenteur la livre. On suit également les amourettes de Leonora avec entrain et l’auteur nous donne un avant goût de ce qui pourrait ce passé dans la trilogie consacrée à ce personnage, et qui devrait sortir avant la fin de l’année.

En conclusion, le seul bémol est que certaines scènes de l’histoire se sont passé trop vite, plus de page n’aurait pas été de refus. Mais ce livre reste néanmoins un gros coup de coeur, comme toute la série que je vous invite vivement à découvrir.

« Ne me dites rien : Tony est un puma, un tigre ou..
– Un chihuahua.
J’écarquillais les yeux.
– Un… un chihuahua ? Un « chihuahua » est en train de traquer notre présumée tueuse ?
– Ouais.… Un chihuahua ? Non mais franchement !… Et après ? Qu’est ce qu’il comptait faire ? Lui pisser dessus et lui mordiller sauvagement les mollets ? »

Ma note: 4,5/5 Coup de gif coeur

2

La Série Sabina Kane | Jaye Wells (#1-5)

Lecture V.O.
Orbit

In a world where being of mixed-blood is a major liability, Sabina Kane has the only profession fit for an outcast: assassin. But, her latest mission threatens the fragile peace between the vampire and mage races and Sabina must scramble to figure out which side she’s on. She’s never brought her work home with her—until now. 

This time, it’s personal.

Mon avis:

En attendant avec grande impatience la sortie de Rebecca Kean tome 6 que j’attends depuis 3 ans et qui est sortie en avant-première au salon du livre. Il me fallait quelque chose sous la dent pour les peu de jours qu’ils restaient. Comme à mon habitude, je traînai sur Goodreads dans la section Bit-Lit jusqu’au moment où je suis tombé sur ce livre. (Il est clair les couvertures sont horribles)

Le gros point positif dans ce roman est que l’on est directement immergé dans l’histoire et dans l’action. L’auteur ne tergiverse pas à introduire l’univers, on le découvre peu à peu par le biais des missions de Sabina. Ce qui donne un bon rythme au roman. Pour autant, on ne se sent pas perdu, les descriptions et les explications de l’auteur sont simples et claires. Et même parfois, un peu trop simple, cela s’avère vrai en particulier dans les tomes suivants. J’aurais préféré plus de recherche et que l’auteur nous en mette pleins les yeux avec des événements totalement inattendus. À vrai dire, le tome 5 a sauvé la mise. Ce dernier tome à surpasser toute la série, j’ai passé un excellent moment durant ma lecture et il ne ressemble en rien au tome précédent. 

J’ai énormément apprécié le premier tome, car on découvre en même temps que la protagoniste les événements qui lui ont été cachés et qui ont une importance capitale. Mais dans la suite des tomes, notre excitation redescend et peu d’éléments nous tiennent en haleine. De ce fait, je me suis quelque peu ennuyée. L’intrigue traine parfois en longueur. L’histoire d’amour entre Sabina et un individu mystérieux mais sacrements sexy est très sympa à suivre, cela nous permet de tracer l’évolution du protagoniste au fur et à mesure du livre. L’humour manquait d’un petit quelque chose, le sarcasme de Sabina n’était pas à la hauteur. J’avoue avoir énormément comparé ce personnage à celui de Rebecca Kean dans la série du même nom. De ce fait j’ai eu mal à rire autant que dans Rebecca Kean et à autant apprécier ce livre.

En conclusion, j’ai en globalité apprécié cette série, mais face à un mastodonte comme Rebecca Kean de Cassandra O’Donnell, il n’était pas de taille. Bien entendu, je vous conseille cette série et notamment pour son dernier tome.

“I walked to the door where Clovis waited. When I looked up, he was staring at Adam. A quick glance backward confirmed Adam was returning his stare. Freaking males, I thought, they couldn’t be more obvious about their territorial dispute if they’d both peed on me.”

Ma note: 3,5/5

0

Un mari féroce | Julie Garwood

féroceLecture V.F
J’ai Lu pour Elle
7,40€ (Poche)
448 pages
Mariée de force au cruel baron Rauf, Johanna accueillerait sans doute la mort comme une délivrance. Or le baron décède, et elle est enfin libre. Pas pour longtemps. Afin d’échapper aux assiduités du roi, elle doit absolument se remarier et son frère lui conseille d’épouser Gabriel MacBain, chef de clan écossais. Si ce guerrier assoiffé de combats n’a que faire d’une femme, il accepte ce mariage qui lui apportera des terres d’une grande valeur. Pour sa part, Johanna se résout la mort dans l’âme à épouser ce colosse arrogant. Dans ses bras, pourtant, elle va découvrir ce qu’elle n’a jamais connu : le plaisir.

.

Mon avis:
J’avais besoin de romance historique, l’historique et un genre que je chéris énormément. Encore une fois, le livre avait de très bonnes notes sur Goodreads, il m’en a pas fallu plus pour foncer et je ne le regrette absolument pas.

Cette chronique va être très courte car j’ai adoré ce livre et je n’ai pas grand-chose à dire a par lisez-le. Cela m’a fait du bien de me plonger dans cette lecture, de ressentir les Highlands à travers cette lecture, de suivre cette histoire autour de ce très beau pays qu’est l’Ecosse.

Les personnages sont merveilleux, la perspicacité, la force et la douceur de Johanna sont à tomber. Gabrielle est un laird bourru, grand, impressionnant à en faire peur, vous voyez le genre. Il est vrai qu’on pourrait reprocher à l’auteur un manque d’originalité mais ce livre date de 1993.

Même si on est a 100% dans le code de la romance historique, je ne me suis pas ennuyée du tout, malgré le nombre de romans de ce genre que j’ai lus. Les personnages secondaires sont tous aussi touchants. Comme d’habitudes chez les Ecossais l’esprit de famille est présent dans un clan et on adore voir évoluer notre chère Anglaise parmi ces rustres qu’on aime. 

En conclusion, lisez impérativement ce livre. ❤

« Commençons par nous aider les unes les autres, expliqua Johanna. Plus tard, quand nous aurons des filles et des fils, nous leur apprendrons à s’aimer et à se respecter. Dieu nous a tous faits à son image, hommes ou femmes. »

Ma note: 4,5/5

0

Chemins Croisés/Le Plus Beau des Chemins | Nicholas Sparks

le-plus-beau-des-chemins-355558

Lecture V.F.  
Éditions Michel Lafont
N’est plus éditer mais disponible en ebook
442 pages
Coincé dans sa voiture après un accident de la route, Ira Levinson, un homme âgé de 90 ans, attend désespérément qu’on vienne le secourir. Sur cette route isolée, il n’y a pas âme qui vive. Pendant ce temps, Ruth, celle qu’il a aimé tout au long de sa vie et qui a disparu il y a neuf ans, revient le hanter. Ils ont vécu d’intenses joies mais ont aussi été confrontés à un chagrin indélébile : l’incapacité d’avoir des enfants à cause d’une blessure de guerre. Pour combler ce vide, ils sont devenus des collectionneurs d’art. Depuis la mort de sa bien-aimée, Ira erre sans but.

Sophia, une jeune étudiante en histoire de l’art, et Luke, un séduisant cow-boy, que tout oppose, tombent amoureux l’un de l’autre. Chacun à des aspirations et des rêves radicalement différents. Le jeune homme doit batailler pour sauver le ranch de sa famille au bord de la faillite. Sophia doit se remettre d’une relation qui l’a brisée. Par un concours de circonstances, la route du jeune couple va croiser celle d’Ira. Ensemble, ils vont apprendre à panser leurs peines pour emprunter enfin le plus beau des chemins.

Mon avis:
Voilà 9 ans qu’Ira vie sans sa femme morte. Âgé de 90 ans, il attend patiemment que la mort vienne le prendre. Un jour, il se retrouve coincé dans sa voiture suite a un accident. En attendant sa mort, il voit sa femme apparaît et lui faire remémorer leur histoire. Luke un Cow-boy et Sophie la jeune étudiante en histoire des arts tombe follement amoureuse l’un de l’autre. Mais tout n’est pas aussi simple que cela, tout les oppose. De plus, Luke et sa mère se démènent pour garder leur ranch.

Les romans de Nicholas Sparks sont des valeurs sûres pour moi, car c’est l’un de mes auteurs favoris. Donc il était certain que j’allais apprécier ma lecture et ce fut le cas. Je prends toujours autant de plaisir a lire ses nombreux romans, car comme d’habitude, sa plume est sublime. Par exemple dans les lettres d’Ira envoyer à sa femme, on voit que chaque mot a été minutieusement choisi par l’auteur.

On suit deux histoires l’une celle d’Ira et de Ruth et l’autre celle de Luke et de Sophie et j’ai beaucoup aimée ce choix, car je pense que sinon on se serait beaucoup ennuyé. De plus, l’histoire de Ruth et d’Ira m’a plus, car on la voit évolution au fil des années depuis leur première rencontre jusqu’à maintenant. J’ai tout autant appréciée l’histoire de Luke et de Sophie, leur relation est magique. Les émotions étaient présentes et on était parfaitement retranscrite.

Cependant, il y a un petit bémol, j’ai était touchée, mais pas au point d’en pleurer comme dans son autre roman « la dernière chanson ». Donc c’est un peu dommage, car j’avais mis la barre haute et celle-ci na pas était atteinte. Et il est vrai que j’ai un peu vu venir la fin, mais c’est tout à fait compréhensible si vous lisez ce roman vous comprendrais sûrement ce que je veux dire.

En conclusion, je vous conseille ce livre bien que je vous recommande de lire tout d’abord la dernière chanson si cela na pas était encore fait. De plus, le film sort le 15 juillet donc c’est l’occasion rêve de découvrir cet auteur.

« Fais confiance aux autres, me disait-il, tant qu’ils ne te donneront pas de raison de te méfier. Et ne baisse jamais les bras. »

Ma note: 4,5/5

Bande D’annonce du film:

0

Maia | Lucinda Riley (Les Sept Soeurs #1)

les-sept-soeurs,-tome-1---maia-619273

Lecture V.F.  
Éditions Charleston
22.50€
509 pages

À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu’elles étaient bébés, Maia d’Aplièse et ses sœurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève.

Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines. La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro, au Brésil. C’est là que son histoire a commencé… Secrets enfouis et destins brisés : ce que Maia découvre va bouleverser sa vie.

Mon avis:

7 sœurs adoptées aux 4 coins du monde reçoivent à la mort de leur père adoptif un indice leur permettent de découvrir leurs véritables origines ainsi que leurs familles. Maia, l’aîné va entreprendre un voyage et découvrir ses racines.

J’ai plus qu’apprécier ma lecture, ce roman a été une très belle découverte. La plume de l’auteur nous transporte et nous fait voyager. L’intrigue menée par l’auteur m’a énormément plu, car au départ, on recherche des réponses à nos questions tout comme Maia. On entreprend cette aventure à ses côtés, mais au final même si bon nombre de questions ont été résolue d’autre sont encore vide de sens. Et cela nous donne envie de nous jeter sur les prochains tomes et de découvrir l’histoire des autres sœurs qui ont l’air tout aussi passionnante.

La référence aux étoiles, a la myologie gréco-romaine, au Maya donne au roman un aspect poétique qui est très agréable durant notre lecture. Mais bien entendue, toutes ses références ont une grande importance et on remarque par cela que l’auteur a mûrement réfléchi sur les petits détails qui finalement compte énormément à la résolution des énigmes que pose le roman et que l’on ne pourrait résoudre qu’en lisant l’intégralité de la série.

Il est vrai que le personnage principal du roman est Maia cependant un deuxième personnage a une place forte dans l’histoire: l’arrière grand mère de Maia qui a travers des lettre envoyé a sa domestique, nous découvrons sont histoire qui comme vous l’avez deviner je pense jouer un rôle important dans le roman. J’ai particulièrement aimée ce choix, car l’immersion faite dans une autre époque a été merveilleusement réalisée.

Par contre, je ne sais quoi pensé de la grande ressemblance des deux protagoniste ( Maia ainsi que son arrière-grand-mère) car en plus deux leur physique identique leur caractère est aussi le même. La seule différence est qu’elles vivent a deux époques différentes. Et je n’ai pas su me faire un avis, c’est bien la première fois que cela m’arrive.

En conclusion, j’ai adoré ma lecture que je recommande a tout le monde. Pour vous dire, les descriptions de l’auteur sur le brésil m’a donnée envie de découvrir ce pays qui jusqu’à présent ne m’avais jamais tentez. Et plus précisément, j’ai très envie de voir de mes propres yeux la sculpture du Christ Rédempteur qui est très présent dans le roman.

« Nos erreurs nous paraissent plus terribles que celles des autres, parce que nous ne nous pardonnons pas de les avoir commises. C’est ainsi que la culpabilité nous poursuit. »

Ma note: 5/5 Coup de gif coeur

Je remercie chaleureusement les éditions Charleston pour cet envoi.

422697_325505620879439_2085827161_n

4

Un Mari Récalcitrant | Cassandra O’Donnell (Les Sœurs Charbrey #2)

fb_img11

Lecture V.F.  
J’ai Lu
8.90€
250 pages
Sort le 24 Juin
— Ton fiancé sait-il à quel point tu peux être insolente dans l’intimité ?
— Non, mais moi je sais à quel point tu peux être mufle devant tout le monde, rétorqua Rosalie avec un sourire glacial.
Rosalie Charbrey ne parvient pas à y croire. Comment le duc de Langford, l’homme qui l’a séduite et abandonnée deux années plus tôt, ose-t-il se comporter d’une manière aussi odieuse ? Que cherche-t-il après tout ce temps ? À ruiner son bonheur et son prochain mariage avec le jeune et charmant vicomte d’Edgfield ? Bah, peu importe si ce débauché semble, pour une raison obscure, déterminé à lui rendre la vie impossible, Rosalie est fermement décidée, elle, à résister aussi bien à ses assauts qu’à gagner la guerre que « Sa Grâce » vient de lui déclarer…
.
Mon avis:

Dans la continuité du premier, ce second tome met en scène Rosalie Charbrey l’un des sœurs de Morgana.

J’adore Cassandra O’Donnell et comme d’habitude, ce tome ne fait pas exception à ces autres livres, c’est un coup de cœur. Je l’admire, car elle jongle avec les genres et le fait a la perfection. Et j’avais hâte de commencer ma lecture, le premier tome m’avait déjà conquise de plus il avait déjà mis les bases pour entamer ce second. La plume de l’auteur, j’en suis toujours autant fan, je trouve qu’elle a les mots justes et les tournures de phrase parfaite pour nous immerger dans son univers. Le roman est fluide et ce lit d’une traite.

Dé les premières pages, c’est explosions de rire, l’auteur commence fort. Et pas que pour ça, car 2 années sont passées et on apprend certaines révélations, mais je ne vous en dis pas plus je vous laisse le plaisir de découvrir cela par vous-même. Bien que ce tome soit centré sur Rosalie, on retrouve Morgana et Malcom, mais sans qu’ils ne soient ni envahissants ni absent, le juste-milieu, ainsi que tous les autres personnages dont on observe bien une évolution après 2 ans. Contrairement au premier celui-ci a sans aucun doute plus d’action, on tourne autour d’une intrigue grâce aux révélations donner par l’auteur.

Rosalie n’était pas une de mes personnages préférés, je l’apprécie, mais ce n’est pas le coup de cœur comme Morgana. Et bien, j’avais tort, bine qu’elle soit discrète cela ne vaut en aucun cas dire qu’elle est soumise aux règles de la société. Ce qui la différencie de sa sœur est qu’elle n’est pas impulsive, elle est plus réfléchie. Elle m’a surpris plus d’une fois dans le roman et je me suis mis a adoré ce personnage et son caractère. Langford toujours fidèle a lui-même m’a quand même choqué en découvrant ce qu’il avait fait et vous aurait sans aucun doute tous envie de l’étriper.

Je m’excuse, ma chronique sera courte, car étant un deuxième tome, je ne peux pas vous en révéler davantage. Je n’ai qu’un conseil à vous donner si vous n’avez pas encore commencé cette saga allez y les yeux fermés. D’ailleurs se conseille, s’applique à tous les autres romans de l’auteur.

« Tout ce qui te touche me regarde. Que ça te plaise ou non. »

Ma note: 5/5 Coup de gif coeur

Je remercie chaleureusement Cassandra O’Donnell ainsi que les éditions J’ai lu pour cet envoi.

LogoJ'aLlu

0

Christine Casuso | L’ange des Ombres

l-ange-des-ombres-542554-2

Lecture V.F.  
Sudarenes
15€ 
118 pages
Des petites âmes ne trouvent pas le repos éternel, car leurs bourreaux n’ont pas été punis par les lois de l’Homme. Un être impalpable appelé l’Ange de la Mort sera nommé par les plus hautes instances pour venger ces ombres errantes. Il aura carte blanche pour éliminer les criminels. Il prendra un malin plaisir à les faire souffrir avant d’appliquer son ultime sentence. Le vengeur suprême se laissera prendre au piège de l’amour. Il se fera happer dans ses filets et commettra l’irréparable en tuant sa bien-aimée par inadvertance. Pour cette faute et sa faiblesse, l’ange des ombres sera traqué à son tour dans le but d’être éliminé.
Qui peut bien être cet Ange de la Mort ? D’où vient-il ? Comment fait-il pour se transformer en passe-muraille et tuer sans jamais se faire prendre ? Pourquoi la police n’arrive-t-elle pas à l’arrêter ? Va-t-il échapper à son destin ?
Et vous, aurez-vous envie de lever le voile sur ces interrogations ?

Mon avis:

Les anges de la mort sont envoyés sur terre pour juger les hommes qui ont commis des crimes non punis. Ils sont quatre, envoyés sur différent continent. Celui que nous allons suivre s’occupe de la France et se nomme « Appolyon ».

Je ne sais quoi penser de l’histoire. Je suis assez septique, car l’auteur de m’a pas convaincue. J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. L’univers qu’a créé l’auteur est un peu étrange. L’histoire en elle-même est assez bizarre, l’auteur a choisi de raconter l’histoire par le biais du protagoniste en introduisant dans chaque chapitre un dialogue entre le personnage principale et le lecteur. Et je n’ai pas du tout apprécier le choix de l’auteur et au final, je n’ai pas compris ce que l’auteur a voulu nous raconter.

La relation entre les personnages et moi-même a été très chaotique. En ce qui me concerne, j’ai trouvée la construction des personnages (c’est à dire leurs attitudes, leur caractère ainsi que leur réaction face au événement) n’était pas du tout réaliste. Quant au personnage d’Appolyon, j’ai été un peu déçu, car je pense qu’il a un énorme potentiel, mais qui n’a pas été pleinement exploité. Même si le but de l’histoire est de découvrir qui est Appolyon et ce qu’il fait sur terre, les explications de l’auteur sont abstraites et on se retrouve à la fin du roman avec pleins de questions.

Quant à l’intrigue, je ne l’ai pas trouvée a la hauteur, car comme je le disais l’intrigue est de découvrir qui est réellement Appolyon. Soit je n’ai rien compris au roman, soit il y a un problème avec sa construction. J’ai eu l’impression que ce roman n’était pas structuré et que je me suis totalement perdue. Une de mes plus grosses déceptions était la fin, car je n’ai strictement rien compris.

Au finale, vous n’aurez retenu qu’une chose de ma chronique : je n’ai rien compris du livre. (désolé ^^)

Je reviens pour vous dire que je viens de découvrir la raison pour laquelle je n’ai pas apprécié ma lecture, ce roman est en réalité un Thriller et si vous ne le saviez pas ce n’est pas mon genre de prédilection.

« On n’échappe pas à son destin »
Ma note : 1/5
Je remercie les Editions Sudarenes pour cet envoi.