Un mari féroce | Julie Garwood

féroceLecture V.F
J’ai Lu pour Elle
7,40€ (Poche)
448 pages
Mariée de force au cruel baron Rauf, Johanna accueillerait sans doute la mort comme une délivrance. Or le baron décède, et elle est enfin libre. Pas pour longtemps. Afin d’échapper aux assiduités du roi, elle doit absolument se remarier et son frère lui conseille d’épouser Gabriel MacBain, chef de clan écossais. Si ce guerrier assoiffé de combats n’a que faire d’une femme, il accepte ce mariage qui lui apportera des terres d’une grande valeur. Pour sa part, Johanna se résout la mort dans l’âme à épouser ce colosse arrogant. Dans ses bras, pourtant, elle va découvrir ce qu’elle n’a jamais connu : le plaisir.

.

Mon avis:
J’avais besoin de romance historique, l’historique et un genre que je chéris énormément. Encore une fois, le livre avait de très bonnes notes sur Goodreads, il m’en a pas fallu plus pour foncer et je ne le regrette absolument pas.

Cette chronique va être très courte car j’ai adoré ce livre et je n’ai pas grand-chose à dire a par lisez-le. Cela m’a fait du bien de me plonger dans cette lecture, de ressentir les Highlands à travers cette lecture, de suivre cette histoire autour de ce très beau pays qu’est l’Ecosse.

Les personnages sont merveilleux, la perspicacité, la force et la douceur de Johanna sont à tomber. Gabrielle est un laird bourru, grand, impressionnant à en faire peur, vous voyez le genre. Il est vrai qu’on pourrait reprocher à l’auteur un manque d’originalité mais ce livre date de 1993.

Même si on est a 100% dans le code de la romance historique, je ne me suis pas ennuyée du tout, malgré le nombre de romans de ce genre que j’ai lus. Les personnages secondaires sont tous aussi touchants. Comme d’habitudes chez les Ecossais l’esprit de famille est présent dans un clan et on adore voir évoluer notre chère Anglaise parmi ces rustres qu’on aime. 

En conclusion, lisez impérativement ce livre. ❤

« Commençons par nous aider les unes les autres, expliqua Johanna. Plus tard, quand nous aurons des filles et des fils, nous leur apprendrons à s’aimer et à se respecter. Dieu nous a tous faits à son image, hommes ou femmes. »

Ma note: 4,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s