Swear on This Life | Renée Carlino

SwearLecture V.O
Atria Books
14,83€ (Paperback)
320 pages
When a bestselling debut novel from mysterious author J.Colby becomes the literary event of the year, Emiline reads it reluctantly. As an adjunct writing instructor at UC San Diego with her own stalled literary career and a bumpy long-term relationship, Emiline isn’t thrilled to celebrate the accomplishments of a young and gifted writer.

Yet from the very first page, Emiline is entranced by the story of Emerson and Jackson, two childhood best friends who fall in love and dream of a better life beyond the long dirt road that winds through their impoverished town in rural Ohio.

That’s because the novel is patterned on Emiline’s own dark and desperate childhood, which means that “J. Colby” must be Jase: the best friend and first love she hasn’t seen in over a decade. Far from being flattered that he wrote the novel from her perspective, Emiline is furious that he co-opted her painful past and took some dramatic creative liberties with the ending.

The only way she can put her mind at ease is to find and confront “J. Colby,” but is she prepared to learn the truth behind the fiction?

Mon avis:
J’ai déjà lu les écrits de Renée Carlino, elle a même été traduit en français. Je n’ai pas de grand souvenir de ces livres, ce qui prouve que ces romans ne m’ont pas marqué, mais d’après Goodreads ils ont tous reçu de m’à part des 3/5. En tombant sur ce livre sur goodreads, je mettais aperçue que Colleen Hoover (#LaQueenDuNA) l’avait adorée, je me devais donc de le lire. Et j’ai eu bien raison.

On suit une alternance de point de vue, d’un part on a les pensées d’Emiline et d’autre part on suit les chapitres du roman du mystérieux auteur J.Colby. Ce roman m’a ému au plus au point, j’ai adoré suivre les deux histoires, celle du livre et celle d’Emiline. C’était totalement addictif, les chapitres filaient sous mes doigts. En une journée je l’avais fini à mon grand désespoir. L’auteur a parfaitement réussi à nous transmettre des émotions à travers les pages.

Les personnages sont très bien construits, mais il y a eu un petit hic. Jase a manqué de construction, je trouve que l’auteur n’a pas assez expliquée le changement de Jase dans le livre, ainsi que son évolution d’enfant en homme mature, contrairement à Emiline où la construction est au TOP! Au niveau des personnages secondaires c’étaient inégales, certains ont été développés alors que d’autres sont moins-perçu et n’apportent rien au roman.

Le problème avec se livre, ce n’est qu’au moment où les passages du livre de J.Colby se font de plus en plus rare et spécialement vers la fin du livre, on ne ressentait plus avec une aussi forte intensité les émotions qui nous ont traversées dans notre lecture. Les séquences les plus fortes du livre sont les passages du livre de J.Colby. Il est dommage que le livre perde en intensité à sa fin.

En conclusion, j’ai énormément aimé ce livre mais à cause d’une perte d’intensité des émotions et Jase qui n’a pas été assez développer, ce livre n’a pas été un coup de coeur.

« It’s easy to let yourself become the burden of your own life, especially when you were given the label of being a burden before you could even reject it. » 

Ma note: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s