Amour Interdit | Jay Crownover (Bad #1)

28522540Lecture V.F.
Harlequin
14,90€
384 pages

Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.

Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1 : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2 : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3 : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres : Bax.

Mon avis:

J’ai vu ce roman tourner plusieurs fois dans la blogosphère, vu que le livre s’annonçait intéressant je me suis lancée dans cette nouvelle lecture. Et la première chose qui m’a frappée sont les notes de l’auteur nous déclarant qu’elle avait essayé de créer un vrai bad boy. Le genre dangereux, et ne prenez pas à la légère ces remarques.

L’auteur nous introduit l’histoire en mettant en place une ville fictive « The Point » où le taux de criminalité est très haut. En clair, cet endroit est pourri, peu de personnes en sortent dignement et tout le monde a été un jour traîné dans la boue. Cela m’a semblé peu réaliste, mais peut-être que je suis naïve et que ce genre de ville existe après tout.

On suit nos deux protagonistes Bax et Dovie. Avec qui j’ai eu plus d’une fois l’impression de tombée dans le cliché. Bax est le grand voyou qui vient de sortir de prison. Doive est la fille toute sage et veut à tout prix s’éloigner de ce genre de personne. De fil en aiguille ces deux personnages vont se rencontrer et vont devoir s’aider pour retrouver le frère de Dovie qui a disparu.

Je n’ai réussi ni à m’identifier aux personnages, ni à m’attacher à eux. Bax n’est pas ce qu’on peut appeler le prince charmant, je le trouvais désagréable et détestable. J’ai néanmoins réussi à compatir à son histoire et à finalement l’affectionner bien que je n’aie pas cautionné la manière dont il traite Dovie quelquefois.

Pour ce qui en est de Dovies, j’ai eu l’impression que plus on avançait dans l’histoire et plus elle s’effaçait. C’est-à-dire qu’elle était de moins en moins présente et que Bax monopolisait l’histoire.

Je n’ai pas grand-chose à dire sur les personnages secondaires. Plus de développement n’aurait pas été de refus, ils ont été franchement inutiles. Et pourtant ils avaient du potentiel.

En conclusion, vous l’aurez compris j’ai été plus que déçu par ma lecture. Je ne vous le recommande pas forcément mais si vous voulez lire un New Adult différent de ce que vous lisez habituellement. Avec de la violence et un vrai Bad Boy, ce livre est pour vous.

« Ses yeux vert émeraude se sont voilés. Encore cette sale habitude de vouloir me voir comme je suis pas. Elle se plantait, j’étais pas le mec qu’elle croyait. Et la vérité était trop sombre et trop glauque pour qu’elle l’accepte. »

Ma note: 2,5/5

Publicités

Une réflexion sur “Amour Interdit | Jay Crownover (Bad #1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s