Absences | Lauren Oliver

absences-633197

Lecture V.F.  
Hachette Romans
18.90€ (Hardback)
389 pages

Nick et Dara ont à peine deux ans d’écart et se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Pour le reste, ces deux sœurs sont très différentes. Nick, l’aînée, est aussi discrète et responsable que Dara, la cadette, est excentrique et délurée. En quelques mois leur vie bascule : le divorce de leurs parents, un amour sur fond d’amitié trahie et surtout un mémorable accident de voiture… Ce jour-là, Nick était au volant. Depuis, elle a presque tout oublié du drame dont sa petite sœur, elle, a gardé de nombreuses séquelles. Ce dont Nick se souvient en revanche, c’est que sa sœur et elle s’étaient insensiblement éloignées avant l’accident. Alors pour renouer les liens, Nick décide de préparer à sa Dara une surprise pour son anniversaire. Mais Dara disparaît, laissant un message énigmatique. Il est temps de comprendre, de combler les trous de mémoire et de faire parler les siennes : Nick décide de mener l’enquête.

Mon avis:

Nick et Dara sont soeurs, une relation soudée les unis pourtant elles sont complètement différente l’une de l’autre. Dara la « fêtarde » qui aime l’aventure et Nick la gentille fille modèle. Mais depuis l’accident de voiture leur relation s’effrite et elles s’éloignent peu à peu l’un de l’autre.
J’avais déjà repéré ce livre en V.O, mais je n’étais pas encore sur de le prend enfin de compte, je l’ai reçue grâce aux éditions Hachette. J’avais hâte de découvrir Lauren Oliver sous un autre genre, car je vous le rappelle cette auteur a écrit la série Délirium que j’ai lue.

Au commencement de ma lecture, je dois vous avouer que je n’étais pas convaincue. Je trouvais les personnages trop puérils. Et plus précisément Dara avec qui j’avais une relation amour haine. J’appréciée l’ensemble de l’histoire, mais je ne m’étais pas attaché au personnage. Bien que j’eusse réussi à rentrer dans l’histoire, celle-ci ne m’avait pas happé au point d’enchaîner les chapitres, en claire, je m’ennuyais.

Lorsque je me retrouve à la moitié du livre, l’histoire a beaucoup évoluée et déjà, je me sentais plus investie qu’au début. Et au dernier tiers du livre l’histoire a filée d’un vitesse incroyable. Cette partie de l’histoire est sans aucun doute la meilleure. Une grande partie du livre n’est qu’introductive et a la fin tous les événements et conséquences s’enchaîne. L’histoire nous tient en haleine pour enfin découvrir ce qu’il se passe réellement et là, tu te dis que l’auteur a réussi son coup. Cette fin m’a scotché et je comprends finalement le choix de l’auteur concernant la grande partie introductive qui est en réalité très importante.

En conclusion, j ‘ai adoré ce roman même si au début ce n’était pas gagné. Le conseil que je vous donne et que si vous lisez ce roman continué jusqu’à la fin, vous ne seriez pas déçu.

« Le truc étrange quand vous avez réchappé à la mort, c’est que tout le monde s’attend, ensuite, à ce que vous nagiez dans le bonheur, que vous preniez le temps de chasser les papillons dans les herbes hautes des prés, ou d’admirer les arcs-en-ciel qui se forment dans les flaques de cambouis sur l’autoroute. »

Ma note: 4/5

Je remercie chaleureusement les éditions Hachette pour cet envoi.

Logo_Hachette_Livre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s