The Winner’s Curse | Marie Rutkoski (The Winner’s Curse #1)

winner,-tome-1---the-winner-s-curse-344880

Lecture V.O.  
FSG
16,91€ (Hardback)
355 pages
As a general’s daughter in a vast empire that revels in war and enslaves those it conquers, seventeen-year-old Kestrel has two choices: she can join the military or get married. But Kestrel has other intentions. One day, she is startled to find a kindred spirit in a young slave up for auction. Arin’s eyes seem to defy everything and everyone.
Following her instinct, Kestrel buys him with unexpected consequences. It’s not long before she has to hide her growing love for Arin. But he, too, has a secret, and Kestrel quickly learns that the price she paid for a fellow human is much higher than she ever could have imagined.Set in a richly imagined new world, The Winner’s Curse is a story of deadly games where everything is at stake, and the gamble is whether you will keep your head or lose your heart.
 
Mon avis:

Dans un monde ou un vaste civilisation « les Valorians » réduisent en esclave toutes les colonies qu’ils conquirent. Kestrel est la fille d’un générale très puissant. Un jour en se promenant, elle décide de faire un tour au marché d’esclave, quelque chose qu’elle ne fait jamais. Un esclave attire son attention « Arin », elle décide donc de l’acheter.

Avant de vous donner mon avis, je voudrais vous parler de cette magnifique couverture, l’objet livre a été merveilleusement bien travaillé par la maison d’édition. Surtout si vous comptez l’acheter en Hardback.

En refermant ce roman, le seul mot qu’il met venue étais : Waouh !! J’avais beaucoup d’attente, car j’entendais beaucoup de bien de cette série chez les booktubeurs anglophone et celle-ci ont été largement dépassé. Je suis tombée sous le charme de l’univers et de l’aspect historique qu’a donné l’auteur a ce roman. Le fait qu’elle évoque l’histoire de la conquête des Valorians m’a beaucoup intéressée.

L’histoire est peuplée d’action, de stratégie. J’ai vécue une aventure trépidante au côté des protagonistes. Kestrel m’a énormément plus, au début, je pensais qu’elle serait plus guerrière et cela m’a déçu, mais au fil de l’histoire, j’ai beaucoup appréciée, car on la voit évoluer et prendre de plus en plus d’assurance. Mais le fait qu’elle ne sache pas se battre ne veut en aucun cas dire qu’elle n’a pas d’autre moyen de défense. Kestrel est très intelligente mais surtout très stratégique. L’auteur a construit ses personnages de façons très réalistes, leurs choix et leur décision ne sont pas idyllique et ne représente pas l’image stéréotype de personnages principaux. Quand à « Arin » je l’ai trouvée parfait, on en apprend plus sur lui vers la fin du romans.

En conclusions, ce chef-d’œuvre est sans aucun doute un coup de cœur. Je vous le conseille fortement, mais si vous débuter en V.O rayé ce roman de votre liste le niveau d’anglais est un peu élevé. Par contre pour ceux qui lisent en V.O depuis un bout de temps, je ne vous conseille fortement !!!

« You won. Your methods don’t matter »

Ma note : 5/5 Coup de gif coeur

Et petit plus le Book Trailor: 

Publicités

3 réflexions sur “The Winner’s Curse | Marie Rutkoski (The Winner’s Curse #1)

  1. C’est bien ce que je me disais au niveau du langage, je ne pense pas que je pourrais le lire malheureusement! En revanche, tout à fait d’accord la couverture est magnifique! Ca donne envie tout ça, j’espère qu’il paraîtra en fr (avec une aussi jolie couverture même si ça m’étonnerait…).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s