Nos Faces Cachées | Amy Harmon

nos-faces-cachees-510548-250-400

Lecture V.F.  
Robert Laffont
17.90€
433 pages
Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…
                   
Mon avis:

Fern, Bailey et Ambrose sont originaires d’un toute petite ville des Etats-Unis où tout le monde se connaît. Ambrose est ce qu’on appelle l’emblème de la ville, grand sportif et lutteur invaincu. À la fin de sa scolarité donc au lycée, il décide de s’engager dans l’armée avec ses amis. Fern et Bailey son cousin du même âge, Bailey a un handicap et ne peut plus se déplacer. Fern est amoureuse d’Ambrose depuis son enfance, mais elle pense qu’elle est trop moche pour retenir son attention. Mais tout change lorsqu’un tragique événement survient…

Que vous dire, je suis encore chamboulée par cette lecture. Pour moi, c’est un grand coup de cœur, j’ai eu les larmes aux yeux mainte et mainte fois. Une belle histoire d’amour entre un homme brisé par la guerre et une femme qui a en quelque sorte le syndrome du vilain petit canard, mais je ne vous en dis pas plus. 

Pour ma part, Bailey m’a le plus ému, il est tellement franc et n’essaye pas de se voiler la face. Il affronte les choses tel quelle le sont. Quant à Fern, elle ma bien fait rire. Une de ces grandes qualités est qu’elle n’essaye pas de devenir quelqu’un, elle s’assume telle quelle est même si quelque fois, j’aurais eu honte à sa place. Ambrose n’incarne pas du tout le stéréotype du mec super baraqué qui vole des cœurs et les jettes pas la suite comme un vieux mouchoir usagé. C’en était presque irréel, il est tellement profond, et plus, complexe qu’on ne le croit.

L’auteur nous a remis entre nos mains une véritable pépite. Tous les personnages secondaires sont tous autant bouleversant. L’une des plus belles romances qui nous montre que la beauté n’est que factice. Depuis je me remets en question, nous ne voyons pas les choses telles quelles le sont. Dans toute chose, il réside une beauté que nous sommes incapables de voir.

« – Comment as-tu su que j’avais besoin de toi ? 
– Parce que moi aussi, j’avais besoin de toi ».

Ma note: 5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s