L’Apprenti-Épouvanteur | Joseph Delaney (L’Apprenti-Épouvanteur #1)

l--pouvanteur,-tome-1---l-apprenti--pouvanteur-46132

Lecture V.F.
Bayard Jeunesse
14,90€
275 pages
Thomas Ward, le septième fils d’un septième fils, devient l’apprenti de l’Épouvanteur du compté. Son maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire… Cependant, il libère involontairement Mère Malin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l’horreur commence…
 
.
.
Mon avis:

Ce livre ne m’avait jamais vraiment attiré à cause de nombreuses raisons dont le nombre de tomes sortis à ce jour (12 tomes). Car la plupart des romans que j’ai lus excédant les 5 tomes mon souvent déplu à cause du rythme de l’histoire pas assez soutenu. Lorsque je l’ai vue en librairie, je pensais qu’il serait nettement plus dense, mais au vu de la police d’écriture relativement grosse, je me suis lancée. Donc je l’ai acheté et je n’en suis pas du tout déçue. Ce n’est pas un coup de cœur, mais ça s’en approche. Après l’épisode du blocage, un autre problème est survenu. J’ai découvert que le personnage principal « Thomas » avait seulement 13 ans. Comme vous l’aviez sûrement devinés, je ne pensais pas qu’il serait si jeune. Au vu de toutes les épreuves qu’il va affronter. À 13 ans, c’est un peu « hard ». On est encore immature à cet âge, mais ma curiosité a pris le dessus et j’ai continué ma lecture.

Thomas est très vif d’esprit et intelligent, mais il est naïf et accorde sa confiance facilement. Le point positif de ce roman est le fort taux d’action, bien que je ne pensais pas qu’il serait livré à lui-même aussi tôt et autant de fois. J’ai surestimé ce livre et j’ai donc été un peu déçu. J’espérais que Thomas aurait plus d’aventures en compagnie de son maître. Quant à Alice, c’est un de mes personnages préférés, par son caractère et son pragmatisme (du moment qu’un personnage est pragmatique, je l’adore).

Contrairement à Jack le grand frère de Thomas, j’ai détesté ce personnage. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais ce qui est certain est que l’une des causes est son caractère à fleur de peau. Tandis que la mère Thomas, j’ai un avis mitigé. Elle est assez mystérieuse et parfois, elle m’exaspère. À vrai dire, j’ai une relation amour/haine avec ce personnage. Dans l’ensemble, j’ai adoré ma lecture, les « méchants » de l’histoire ne sont pas aussi effrayants qu’on aurait pu l’imaginer. En bref, c’est une lecture agréable et j’ai hâte de continuer et de suivre les prochaines aventures auprès de Thomas.

« Tout le monde ment une fois ou l’autre. Ne jamais mentir, ce n’est pas humain. Mais, la plupart du temps, je dis la vérité. »

Ma note: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s